Mercredi 19 décembre 2018

Musée

La directrice de la Galerie Borghèse réintègre son poste

Par Elise Kerner-Michaud · lejournaldesarts.fr

Le 7 décembre 2018 - 246 mots

ROME / ITALIE

Après 6 mois de suspension administrative et au terme d’un accord, Anna Coliva a repris ses fonctions à la tête du musée romain.

Anna Coliva, directrice de la Galerie Borghèse à Rome
Anna Coliva, directrice de la Galerie Borghèse à Rome
Photo D.R.

Anna Coliva, suspendue de ses fonctions pour « absentéisme », a retrouvé son poste à la direction de la Galerie Borghèse à Rome, après que le Mibac (ministère de la Culture italien) a décidé d’annuler la sanction. La mesure disciplinaire avait été prise en avril dernier, faisant suite à une enquête remontant à 2014. A l’époque, un courrier anonyme avait accusé la directrice d’absences prolongées, précisant qu’elle quittait son bureau pour se rendre dans une salle de sport (!)

Il giornale delle arte rappelle que les réactions de soutien avaient été nombreuses et immédiates, et que dès le mois suivant, un juge avait considéré que les accusations n‘étaient pas fondées. Cependant, le changement de gouvernement en juin avait retardé les procédures et ce n’est qu’en novembre qu’un accord a été trouvé entre le Mibac et la directrice, stipulant que la sanction était annulée mais qu’Anna Coliva renonçait à réclamer tout dédommagement. 

Cette dernière s’est déclarée satisfaite de l’accord : « Je vais pouvoir reprendre le travail sans l’angoisse des derniers mois même si une certaine amertume demeure quant à ce qui s’est passé. » Elle précise toutefois qu’elle souhaite qu’aucun doute ne subsiste et qu’elle cherchera à faire la lumière sur les sources de cette affaire. 

Anna Coliva occupe le poste de directrice de la Galerie Borghèse depuis 2006 non sans un certain succès. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque