Dimanche 16 décembre 2018

Musée

Départ à la retraite du directeur du Berkshire Museum 

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 juillet 2018 - 321 mots

PITTSFIELD / ETATS-UNIS

Le Berkshire Museum met en vente de nouvelles œuvres de sa collection mais perd aussi son directeur. 

Le Berkshire Museum
Le Berkshire Museum

Alors qu’il vient d’annoncer la mise en vente de neuf nouvelles œuvres, Van Shields, le directeur du musée, a décidé de quitter le musée et de mettre fin à sa carrière. Le contexte de ces déclarations est particulièrement tendu en raison de la polémique suscitée par la vente d’une partie de la collection de l’établissement pour financer des travaux de rénovation

Le feuilleton, qui a commencé à l’automne 2017, a connu de nombreux rebondissements. Plusieurs éléments laissaient présager un dénouement positif en avril dernier. La justice américaine avait finalement autorisé la vente de près de 40 œuvres pour atteindre les 55 millions nécessaires aux travaux envisagés. Les héritiers de Norman Rockwell avaient de leur côté abandonné les poursuites  contre le musée et accepté la vente de gré à gré de Chez le barbier Shuffleton (1950). Le tableau, acquis par Georges Lucas, devrait être prêté au Norman Museum à Stockbridge (Massachusetts) avant de rejoindre son futur Museum of Narrative Art.

Mais le Berkshire Museum a subi deux revers successifs en mai. Le conseil d'administration de l’Association of Art Museum Directors (AAMD) a décidé d’une interdiction de prêt ou location d’œuvres à l’établissement de la part de ses 243 membres, parmi lesquels figurent le Metropolitan Museum of Art et la Solomon R. Guggenheim Museum and Foundation à New York. 

Par ailleurs, la somme acquise à l’issue de la vente s’est avérée insuffisante, avec un total 42 millions de dollars. La décision de se séparer de neuf œuvres supplémentaires s’explique pour cette raison et suit le plan en trois étapes établis par la justice pour atteindre les 55 millions attendus. 

David Ellis, qui a dirigé le Museum of Science de Boston entre 1990 et 2002, a été nommé directeur intérimaire. Il n’a pas encore fait de déclaration concernant la suite qui serait donnée à cette vente controversée. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque