Dimanche 9 décembre 2018

Justice

Certificat d'exportation refusé pour le dessin attribué par Tajan à Léonard de Vinci

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 3 janvier 2017 - 248 mots

PARIS [03.01.17] – L’Etat a refusé le certificat d'exportation demandé par la maison de ventes aux enchères Tajan pour le dessin représentant le martyre de saint Sébastien attribué à Léonard de Vinci. Ce refus, notifié par un arrêté ministériel publié au J.O., conforte l’authenticité de l’œuvre, estimée 15 millions d’euros.

Léonard de Vinci Le Martyre de Saint Sébastien - Détail
Léonard de Vinci (Attr.), Le Martyre de Saint Sébastien (détail du recto), circa 1480, 19,3 x 13 cm
© Photo TAJAN

La pression monte pour un martyre de saint Sébastien attribué à Léonard de Vinci par la maison de ventes aux enchères Tajan : le certificat requis au titre de l’article L. 111-2 du code du patrimoine pour l’exportation de ce bien culturel a été refusé par le Ministère de la Culture, une décision qui prouve tout l’intérêt de l’œuvre pour le patrimoine national au point de vue de l'histoire et de l'art et qui transforme le statut du bien culturel en « trésor national ».

« Ce précieux feuillet, qui semble avoir été conservé dans l'atelier du maître et réutilisé postérieurement, représent[e] un jalon supplémentaire dans la connaissance de l'évolution de la composition parmi la série des saint Sébastien et des expériences scientifiques de Léonard de Vinci et une œuvre à double face, emblématique de deux des domaines d'excellence de ce génie universel. » justifie le ministère dans un arrêté daté du 23 décembre 2016.

En vertu de l’article L121-1 du code du patrimoine, l’Etat dispose désormais d’un délai de trente mois pour présenter une offre d’achat au propriétaire. Si l'État renonce à l'acquisition, le propriétaire de l’œuvre aura le droit de réitérer la demande de certificat d’exportation.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque