Dimanche 21 juillet 2019

Nomination - Musée

Alex Farquharson est le nouveau directeur de la Tate Britain

Par Aurélie Baert · lejournaldesarts.fr

Le 31 juillet 2015 - 484 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

LONDRES (ROYAUME-UNI) [31.07.15] - Alex Farquharson, le fondateur du centre d’art contemporain de Nottingham, vient d’être nommé directeur de la Tate Britain. Il remplacera Penelope Curtis qui quitte son poste pour la direction du Musée Calouste Gulbenkian à Lisbonne.

Alex Farquharson, directeur de la Tate Britain
Alex Farquharson, directeur de la Tate Britain
© Tate Britain

La Tate Britain vient de nommer Alex Farquharson à la direction de la Tate Britain. Ce dernier prendra officiellement ses fonctions à l’automne et se dit heureux de rejoindre l’institution qui a « une place unique et fascinante dans la vie culturelle de la nation britannique ».

La Tate Britain présente au sein de ses collections l’art britannique dans son ensemble et organise annuellement le Turner Prize.

Alex Farquharson remplacera Penelope Curtis qui a dirigé le musée pendant cinq ans avant d’annoncer son départ pour le Musée Calouste Gulbenkian à Lisbonne. Son mandat n’a pas fait l’unanimité parmi les professionnels de l’art qui lui ont souvent reproché d’avoir fait chuter le nombre de visiteurs de 10 %. Néanmoins, elle a tout de même permis la rénovation du musée ainsi que la réorganisation de ses collections permanentes.

Né en 1969, Alex Farquharson est conservateur et fondateur du centre d’art Nottingham Contemporary, qui a ouvert en 2009 dans un bâtiment avant-gardiste signé du cabinet d’architectes Caruso St John. Dans un imposant bâtiment de 3 000 m2 de béton ciselé et d’aluminium, se déploient outre les salles d’expositions, un auditorium, une boutique, un atelier éducatif et un espace de danse, musique et cinéma. Ce centre d’art a attiré un million de visiteurs les cinq premières années.

Nicholas Serota, directeur de la Tate, a déclaré qu’« Alex Farquharson a positionné Nottingham Contemporary comme une des plus éminentes galeries du Royaume-Uni. Il a réussi à créer un programme attirant aussi bien un public national qu’international, en travaillant en étroite collaboration avec les artistes. »

Avant son projet à Nottingham, Alex Farquharson a travaillé au Royal College of Art de Londres en tant que conférencier et chercheur. En 2009, il a participé au comité de sélection qui a choisi l’artiste Steve McQueen pour le pavillon britannique de la Biennale de Venise. Il est actuellement commissaire de l’exposition « Rencontres et collisions » consacrée à l’artiste américain Glenn Ligon qui se déroule à la Tate de Liverpool jusqu’au 18 octobre.

Cette année, on a assisté à de nombreux changements au sein des directions des grands musées anglais. Neil MacGregor quittera le British Museum d’ici à la fin de l’année, Nicholas Cullinan a succédé à Sandy Nairne à la tête de la National Portrait Gallery. Gabriele Finaldi remplacera Nicholas Penny à la direction de la National Gallery à compter du 17 août 2015. Chris Dercon quittera la Tate Modern en 2017 pour diriger un théâtre de Berlin, le Volksbühne.

Nicholas Serota, 69 ans, à la tête de la Tate depuis 1988, devrait prendre sa retraite au terme des travaux de la Tate Modern. Son départ marquera la fin d’une ère muséale en Angleterre.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque