Spécial Covid-19 - Foire

Tefaf et les foires parisiennes sont maintenues 

Par Alexia Lanta Maestrati et Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 4 mars 2020 - 482 mots

MAASTRICHT - PARIS

Les organisateurs de Tefaf, du Salon du Dessin, de Drawing Now et d’Art Paris (*) veulent rester confiants.

Vue de l'édition 2019 de la Tefaf Maastricht. © Tefaf.
Vue de l'édition 2019 de la Tefaf Maastricht.
© Tefaf

Alors que Lille Artup! initialement prévue du 5 au 8 mars a été reportée en juin et qu’Art Dubaï (25 au 28 mars) et Art Basel Hong Kong (19 au 21 mars) ont été annulées, la Tefaf de Maastricht (du 7 au 15 mars) aux Pays-Bas, est maintenue. Les autorités néerlandaises ne voient pas de raisons de l’annuler. « Ni les recommandations de l’Institut national de la santé publique et de l'environnement (RIVM) ni celles de la région du Limbourg du sud ne donnent de raison d'annuler la TEFAF pour le moment », indique une lettre envoyée aux organisateurs de la foire, co-signée par Annemarie Penn-Te Strake (maire de Maastricht), Theo Bovens (gouverneur du Limbourg) et Rob van de Wiel (directeur général de MECC). Les autorités restent cependant vigilantes, avec des réunions quotidiennes. Un stand d'informations à l'entrée de la foire pour rassurer les visiteurs a été installé, tout comme a été instauré un service de nettoyage permanent et la mise en place de désinfectants. A ce jour, 24 cas sont recensés aux Pays-Bas.

Aux rumeurs qui courent selon lesquelles la foire fermerait plus tôt que prévu, Franck Prazan, membre du conseil d’administration répond qu’ « aucune mesure de fermeture anticipée n'est prise à ce jour. Si la situation devait évoluer nul doute que des mesures appropriées seraient prises ».

Pour autant, l’ambiance est un peu morose. « Beaucoup de gens ont déjà fait savoir qu’ils ne viendraient pas », a indiqué un marchand. « Les musées américains ont annulé leur déplacement car leurs assurances ne les couvrent pas », ajoute un autre. Les organisateurs ne confirment pas cette information : « seuls le Metropolitan de New York et le Louvre Abou Dhabi nous ont informé qu’ils n’enverraient pas leurs conservateurs ».

« Pas un seul musée américain ne vient et ce sont 50 % de mes clients ! », confie Oscar Graf. « Mais bizarrement, les marchands sont très motivés et comptent bien se donner à fond, justement parce que nous savons que les américains ne seront pas là ».

En France, le Salon du dessin, Drawing Now et Art Paris (*) sont sur la même ligne. Le Salon du dessin, qui se tient à Paris du 25 au 30 mars, est maintenu. Les organisateurs considèrent que la manifestation n’entre pas dans le cadre des mesures prises contre le coronavirus par les autorités, notamment celle concernant les rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieu confiné. Les organisateurs de Drawing Now, qui ouvre ses portes du 26 au 29 mars au Carreau du Temple et de Art Paris, dont la 22e édition se tient du 2 au 5 avril (*) au Grand Palais, ont également annoncé qu’elles auraient bien lieu. 

NOTE DE LA REDACTION - 6 mars 2020

(*) Depuis la publication de cet article, la direction d'Art Paris a annoncé le report de la manifestation à fin mai.

 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque