Vendredi 14 décembre 2018

Justice

L’Italie veut assouplir l’exportation d’œuvres d’art

Par Ida Simon · lejournaldesarts.fr

Le 20 avril 2017 - 157 mots

ROME (ITALIE) [20.04.17] - Une loi sur l’exportation d’œuvres d’art sera soumise au Sénat italien avant la fin du mois d’avril. Revenant sur un texte de 1939, la proposition vise à faciliter la mise sur le marché international des œuvres d’art italiennes.

Un projet de loi est à l’étude en Italie avec pour objectif de supprimer l’obligation de demander aux autorités une licence d’exportation pour les œuvres se trouvant sur le territoire national.

Cette mesure mise en place en 1939 sous Mussolini visait à conserver en Italie les œuvres d’art de la Renaissance. De nombreux autres pays dont la France ont mis en place une telle législation.

Actuellement en Italie, l’achat et l’exportation à l’étranger d’une œuvre réalisée il y a plus de cinquante ans ou par un artiste aujourd’hui décédé ne peut se faire sans autorisation administrative.

La nouvelle loi exclurait du contrôle les œuvres de moins de soixante-dix ans ou d’un prix inférieur à 13 500 euros.

Légende photo

Palazzo Madama (siège du Sénat), Rome, Italie © Photo Paul Hermans - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque