Samedi 16 novembre 2019

Jean-Marc Ayrault, un Premier ministre « très culture »

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 15 mai 2012 - 338 mots

PARIS [15.05.12] – Le nouveau Premier ministre a beaucoup investi dans la culture à Nantes, ville dont il est le maire depuis 1989. Il s’est toujours efforcé d’ajouter une dimension festive au Patrimoine ou à la création contemporaine, qu’il soutient au même niveau.

Alors que son prédécesseur à Matignon, François Fillon, semblait plus porté vers les nouvelles technologies et la course automobile, Jean-Marc Ayrault est un passionné de culture. Plus exactement, il est convaincu du levier que peut constituer la culture pour le développement d’une ville. « La culture libère une collectivité comme elle libère un individu » déclarait-il à L’oeil en septembre 2010 . Et de fait, dès son arrivée à Nantes en tant que maire, il n’a eu de cesse de multiplier les projets culturels : les « Allumés », la compagnie Royal de Luxe, La Folle Journée, la biennale Estuaire, Les Machines de l’île …

Pragmatique, il s’efforce de marier art contemporain et spectacle de rue, création et festivité, culture et tourisme. Ainsi, Jean Blaise, l’organisateur de toutes ces manifestations et proche du nouveau Premier ministre depuis près de 30 ans, est-il depuis 2011 le patron de l’Office du Tourisme, de la manifestation « Le Voyage à Nantes» et du château des ducs de Bretagne. Sa mission : s’appuyer sur les animations culturelles pour développer le tourisme.

Sa ville est plutôt bien dotée en musées et ont bénéficié ou vont bénéficier de travaux importants de restauration : le château des ducs de Bretagne a rouvert en 2007 après 3 ans de travaux (pour un coût de 51 millions d’euros), le musée des beaux-arts est cours de travaux (jusqu’à l’automne 2013), le musée (départemental) Dobrée est lui aussi fermé pour travaux. Le Lieu Unique est aussi devenu un lieu incontournable de la scène nantaise.

Dans l’entretien qu’il avait donné à L’oeil, Jean-Marc Ayrault regrettait le désengagement de l’Etat dans le financement en Région. Maintenant qu’il est aux commandes, il va peut-être pouvoir inverser cette tendance. Il s’était également prononcé contre la gratuité d’entrée dans les musées.

Légende photo

Jean-Marc Ayrault - 2010 - © Photo Christophe Beauregard pour L'oeil

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque