Vendredi 23 février 2018

Disparition du peintre et photographe allemand Sigmar Polke

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 juin 2010

COLOGNE (ALLEMAGNE) [11.06.10] – Le peintre et photographe allemand Sigmar Polke, un des plus grands artistes contemporains est décédé dans la nuit du 10 au 11 juin 2010 des suites d’un cancer à l’âge de 69 ans.

Sigmar Polke, l’un des plus grands peintres allemands contemporains, surnommé « l’alchimiste de l’art », est mort dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 juin à l’âge de 69 ans des suites d’un cancer, a annoncé à l’AFP son galeriste, Erhard Klein.

A la fois peintre, graphiste et photographe, Polke était l’un des représentants les plus importants de l’art allemand d’après-guerre et contemporain. Né le 13 février 1941 en Silésie (actuelle Pologne), il fuit la Thuringe avec sa famille en 1945 pour Berlin avant de s’installer à Düsseldorf en 1953. Il entre comme apprenti dans une fabrique de vitraux avant d’entreprendre des études d’art à l’âge de 20 ans. De 1961 à 1967, il étudie à l’Académie des Beaux-Arts où il aura comme professeur l’artiste allemand engagé, Joseph Beuys. Dans les années 1970, il s’initie à la photographie en autodidacte.

En 1963, il fonde avec Gerhard Richter un courant artistique appelé « réalisme capitalisme », un « anti-style » du courant « réalisme socialiste », doctrine de l’art officiel dans les pays de l’ancien bloc soviétique. Son art est perçu comme le pendant allemand du Pop Art américain d’Andy Warhol ou de Robert Rauschenberg.

A l’écart des médias, il s’installe à Cologne au début des années 1980 où il travaillait jusqu’à aujourd’hui.

Légende photo

Hope is: Wanting to Pull Clouds, 1992, de Sigmar Polke - Photographe : Cliff 1066 - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque