Dimanche 22 septembre 2019

Disparition du peintre surréaliste canadien Jean Benoît

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 août 2010 - 198 mots

PARIS [30.08.10] – Le peintre québécois Jean Benoît, un des derniers représentants du surréalisme parisien est mort le 20 août 2010 à Paris.

Peintre reconnu parmi ses pairs mais aussi des collectionneurs, Jean Benoît est décédé le 20 août 2010 à l'hôpital Vaugirard-Gabriel à Paris à l'âge de 88 ans. Ami d'André Breton, il était l’un des derniers représentants du surréalisme parisien.

Natif de Québec en 1922, il entre à l'âge de quinze ans à l'Ecole des Beaux-Arts de Québec où il suit les cours d'Alfred Pellan qui l'initie dès 1943 aux idées du courant surréaliste. En 1948, il quitte Montréal pour s'installer à Paris avec sa femme, Mimi Parent, artiste également – décédée en 2005. Il y côtoiera le cercle des artistes et des écrivains surréalistes.

A partir de 1959, il participe aux différentes expositions internationales du Surréalisme dont celle organisée par Marcel Duchamp et André Breton à la Galerie d'Arcy à New York puis à Milan en 1960-1961. Jean Benoît était surtout connu pour son oeuvre provocatrice, souvent teintée d'érotisme. Ses cendres et celles de sa compagne seront dispersées au château de Lacoste, ancienne résidence du marquis de Sade et aujourd'hui propriété du couturier Pierre Cardin.

Légende photo

Jean Benoît - Photo D.R.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque