Dimanche 15 décembre 2019

Décès de Jacques Thuillier, historien d’art spécialiste de la peinture française du XVIIe siècle

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 octobre 2011 - 379 mots

PARIS [20.10.11] - Le 18 octobre 2011, l’historien d’art et collectionneur Jacques Thuillier est décédé à l’âge de 83 ans. Auteur de plusieurs ouvrages sur les peintres français du XVIIe siècle, il a été commissaire de nombreuses expositions dont la plus célèbre reste la rétrospective de Simon Vouet au Grand Palais en 1991. Malade depuis de nombreuses années, il avait réduit son activité. En juillet 2010, il avait été fait Commandeur de la Légion d’honneur.

L’historien d’art, Jacques Thuillier, spécialiste de la peinture française du XVIIe siècle est mort le 18 octobre 2011, à 83 ans des suites d’une longue maladie.

Jacques Thuillier est né en 1928 à Vaucouleurs dans la Meuse. Après avoir fait des études à l’Ecole normale supérieure, il a enseigné l’histoire de l’art à la Sorbonne et à la Faculté des lettres et sciences humaines de Dijon. En 1977, il est élu au Collège de France comme titulaire d’une chaire d’histoire de la création artistique en France. Il conserve ce poste jusqu’en 1988 où il devient professeur honoraire de ce même établissement. Le 13 juillet 2010, il a reçu l’insigne de Commandeur de la Légion d’honneur.

L’historien a écrit un grand nombre d’ouvrages sur les peintres du XVIIe siècle notamment sur Nicolas Poussin, Georges de la Tour, les frères Le Nain et Jacques Stella. Il s’est particulièrement intéressé à la peinture lorraine, sa région d’origine, en mettant en lumière des artistes encore peu connus à l’époque comme Claude Gellée. En 2002, il a entrepris de rédiger une Histoire de l’art en un volume sur le modèle de celle d’Ernst H. Gombrich. Celle-ci a reçu un accueil mitigé en raison de son approche de l’art contemporain.

Egalement commissaire d’exposition (« Vouet » en 1991 aux Galeries nationales du Grand Palais ou « Lubin Baugin » au musée des Beaux-arts d’Orléans en 2002) et collectionneur, Jacques Thuillier a fait d’importantes donations aux institutions culturelles françaises, notamment des estampes et dessins au Musée des beaux-arts de Nancy et l’intégralité de ses archives à la bibliothèque de l’INHA en 2005. Il accordait une grande importance à la constitution de bases de données informatisées sur l’art et a été co-président du CID (Centre des hautes études Internationales en informatique documentaire) de 1993 à 1998.

En savoir plus sur Jacques Thuillier

Légende photo

Jacques Thuillier, Histoire de l'art, Flammarion, 2005, 635 p. (réédition de l'ouvrage paru en 2002)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque