Mardi 10 décembre 2019

Centre d'art

Trois nouveaux labellisés « Centre d’art contemporain d’intérêt national »

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 24 septembre 2019 - 681 mots

FRANCE

La synagogue de Delme, le Centre d’art Le Lait et la Chapelle Saint-Jacques bénéficient désormais du précieux label.

Centre d’art Le Lait à Albi, vue de la façade côté jardin. © Photo Le Lait.
Centre d’art Le Lait à Albi, vue de la façade côté jardin.
© Photo Le Lait

Le décret du 28 mars 2017 a créé le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » (CACIN) pour les lieux exerçant une « activité d’exposition, de production d’œuvres et de diffusion des arts visuels et contemporains ». Attribué pour la première fois par le ministère de la Culture à la Passerelle de Brest en novembre 2017, il compte aujourd’hui 23 bénéficiaires, dont trois nouveaux après des arrêtés publiés récemment dans le Journal Officiel. 
 
Les espaces ayant reçu l’agrément en cette rentrée 2019 sont des structures pilotées par des associations : la Synagogue de Delme, située dans une ancienne église construite fin XIXe siècle en Lorraine, le Centre d’art Le Lait, à Albi, ainsi que la Chapelle Saint-Jacques en Occitanie (*).

Ces structures présentent différents profils. La Synagogue de Delme se place à contre-courant du « white cube » en proposant un espace d’exposition aux décors atypiques que les artistes sont invités à s’approprier. Outre des expositions, le lieu a développé, hors les murs, des ateliers, performances et résidences. Côté albigeois, le Centre d’art Le Lait se présente comme « le laboratoire artistique international du Tarn » dédié à la création pluridisciplinaire (arts plastiques, films, éditions) axée sur les « questions de société ». Enfin, la Chapelle Saint-Jacques mise sur la « transversalité » et aborde, à travers expositions, ateliers d’enfants et résidences, les thèmes de l’architecture et du paysage. 

Les nouveaux CACIN ont dû répondre aux charges et modalités d’organisation, de fonctionnement et d’évaluation fixées par l’arrêté du 5 mai 2017. Le cahier des missions inclut la création d’exposition, la production ou coproduction d’œuvres ainsi que des actions dédiées à la promotion de l’art contemporain « auprès des publics les plus larges ».

Dans le cadre de ces initiatives la « diversité » doit être prise compte, tant au niveau des œuvres présentées qu’à celle des artistes exposés en respectant un objectif de parité. Une « équité territoriale » est également exigée. Celle-ci se concrétise notamment par des programmes « hors les murs » pour « porter le projet artistique et culturel au plus près des populations ».

Les structures candidates au label CACIN sont soutenues financièrement par les collectivités locales, et l’attribution du label garantit un investissement de l’Etat qui « doit tendre à un plancher annuel de 60 000 euros », précise la circulaire du ministère de la Culture du 15 janvier 2018

Les trois nouveaux CACIN font partie de l’Association française de développement des centres d’art (d.c.a.). Fondé en 1992, ce réseau rassemble une cinquantaine de lieux dédiés à l’art contemporain sur l’ensemble du territoire. Ses missions font écho à celles des CACIN : démocratiser l’accès à ses structures, accroître la visibilité des artistes émergents et favoriser leur mobilité.

Liste des centres d'ART labellisés 

Bourgogne Franche-Comté

  • Espace multimédia Gantner, Bourogne (novembre 2018)
  • Le 19, centre régional d’art contemporain, Montbéliard (décembre 2018)

Bretagne

  • La Passerelle, Brest (janvier 2018)
  • La Criée, Rennes (septembre 2018)
  • 40mcube, centre de production et de diffusion, Rennes (avril 2019)
  • GwinZegal, centre photographique, Guingamp (avril 2019)

Grand Est

  • Vent des forêts, sentier d’art contemporain en Meuse, Fresne-au-Mont (juillet 2019)
  • Synagogue de Delme, Delme (juillet 2019)

Hauts-de-France

  • CRP - centre régional de la photographie, Douchy-les-Mines (juin 2019)

Île-de-France

  • Le Crédac, Ivry-sur-Seine (septembre 2018)
  • CAC Brétigny, Brétigny-sur-Orge (décembre 2018)
  • Bétonsalon, Paris (décembre 2018)
  • Centre Photographique d’Île-de-France, Pontault-Combault (juin 2019)

Nouvelle Aquitaine

  • Centre international d’art et du paysage de l’Île de Vassivière, Beaumont-du-Lac (décembre 2018)
  • La Villa Pérochon, centre photographique, Niort (juillet 2018)
  • La Chapelle Jeanne d’Arc, Thouars (février 2019)

Normandie

  • Le Point du Jour – centre d’art - éditeur, Cherbourg-Octeville (juin 2019)

Occitanie

  • Maison des arts Georges et Claude Pompidou, Cajarc (décembre 2018)
  • Centre d’art Le Lait, Albi (août 2019)
  • Chapelle Saint-Jacques – centre d’art contemporain, Saint-Gaudens (juillet 2019)

Pays de la Loire

  • Le Carré – Scène nationale, Château-Gontier (juin 2018)
  • Le Grand Café, Saint-Nazaire (décembre 2018)

Province Alpes-Côtes-d’Azur

  • La Villa Noailles, Hyères (février 2018)
ERRATUM - 12 novembre 2019

(*) Contrairement à ce que nous avions précédemment écrit, le centre d'art la Chapelle Saint-Jacques ne se situe pas à Bagnolet mais à Saint-Gaudens en Occitanie.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque