Centre d'art - Départ - Nomination

Nouvelle directrice générale à la Gaîté Lyrique après des mois d'incertitude

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 22 août 2018 - 254 mots

PARIS

Le centre d'art parisien la Gaîté Lyrique sera dirigé à partir d'octobre par Laetitia Stagnara, a-t-on appris mardi auprès de cet établissement culturel de la Ville de Paris consacré aux musiques actuelles et aux arts numériques.

Façade de la Gaîté Lyrique.
Façade de la Gaîté Lyrique.
Photo LeGO-F41

Cette nomination met fin à une longue période d'incertitude après le départ en avril de l'ancien directeur général de l'établissement, le Franco-Américain Marc Dondey dont la gestion était contestée par une partie de l'équipe de l'établissement culturel.

Dans une lettre collective adressée en octobre 2017 au conseil d'administration et publiée par Le Monde, les signataires dénonçaient "une situation de désordre et de paralysie" dans le centre d'art en raison d'un problème de management. "La pression exercée sur les salariés a généré des situations de stress et de violence psychologique, entraînant des départs et de nombreux arrêts maladie", affirmaient les signataires de la lettre en dénonçant le "comportement inflexible" du directeur général, "son manque de considération et de confiance" envers ses collaborateurs et son "incapacité (...) à diriger une équipe".

Laetitia Stagnara qui prendra ses fonctions le 8 octobre était jusqu'à présent directrice de la bibliothèque et des ressources documentaires de la Cité des sciences et de l'industrie.

Appartenant à la Ville de Paris depuis 2011, la Gaîté Lyrique, située dans le coeur de la capitale, fut un temple de l'opérette avant de se reconvertir en espace de création. La Ville subventionne le lieu à hauteur de 4,4 millions d'euros par an (sur un budget total de 8 millions).

Cet article a été publié par l'AFP le 21 août 2018.

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque