Vendredi 13 décembre 2019

Prix

La Fondation Bettencourt-Schueller crée un nouveau prix

Par Marion Le Bec · lejournaldesarts.fr

Le 17 mars 2014 - 404 mots

PARIS [17.03.14] – La Fondation Bettencourt-Schueller dévoile ses nouvelles actions dans le cadre de son programme en faveur des métiers d’art intitulé « L’intelligence de la main », et axé sur le dialogue renforcé entre création contemporaine et artisanat.

Autour d’un rendez-vous « pour les bons amis des métiers d’art », Olivier Brault, directeur général de la Fondation Bettencourt-Schueller a dévoilé le nouveau programme de l’institution pour les métiers d’art. Rejoint par David Caméo, Mireille Delbèque et Jean de Loisy, Olivier Brault a notamment annoncé de nouvelles collaborations - la continuité de certaines-, en vu de promouvoir « L’intelligence de la main ».

Créé en 1999, le prix de la Fondation Bettencourt pour l’intelligence de la main fête ses 15 ans. Pour cette occasion, une réflexion sur l’avenir de cette initiative semblait nécessaire, au regard des évolutions de la société. Des enquêtes ont été menées afin de dresser un bilan des métiers d’art aujourd’hui et de l’opportunité du rôle de la Fondation dans ce contexte.

La réponse trouvée fut celle d’une amplification des missions. Pour cela, une troisième récompense a été ajoutée au prix avec la reconnaissance d’un « Parcours », mettant ainsi en lumière « une personnalité exemplaire pour son engagement, ses réalisations, sa contribution au secteur des métiers d’art français, son exemplarité, sa capacité à entraîner les autres, son ambition et ses projets d’avenir, qu’il s’agisse d’une personne physique ou morale ». Ce nouveau prix pourra également mettre en exergue la nouvelle génération et ses projets. Cette récompense sera concrétisée en 2014 par une dotation de 50 000 euros avec accompagnement pouvant aller jusqu’à 100 000 euros pour la réalisation de projet. Cet accompagnement et les 100 000 euros qui y sont attachés seront étendus aussi aux récompenses « Dialogues » et « Talents d’exception ».

La récompense « Parcours » sera attribuée dans le même temps que l’ensemble du prix (dont le dépôt de candidature est arrêté au 7 avril) mais ne fera pas l’objet d’un appel à candidature public.

Après une participation aux Journées Européennes des Métiers d’Art en 2013, le Palais de Tokyo s’est de nouveau rapproché de la Fondation. Un chargé de production et un commissaire d’exposition ont été recrutés afin de créer un dialogue entre création contemporaine et métiers d’art. La première exposition, organisée par Gallien Déjean, ouvrira le 8 décembre 2014.

La Fondation a commenté également le partenariat avec les musées des Arts Décoratifs, dirigé par David Caméo, qui comprend notamment une aide à la numérisation de dessins du musée.

Légende photo

Impression écran du site L'intelligence de la main Fondation Bettencourt Schueller

Lauréat Talents d'exception 2013- Mylinh Nguyen, Méduses (dernière!) - Laiton, bronze - L.22 x l.140 x H. 152 cm - © Photo Sophie Zenon / Courtesy Fondation Bettencourt Schueller

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque