Ecole d'art

L’École du Louvre va rénover sa bibliothèque

Par Alice Fiedler · lejournaldesarts.fr

Le 7 juillet 2020 - 328 mots

PARIS

Le coût des travaux sera financé en partie par un mécénat de 2 M€ de l’homme d’affaires Majid Boustany.

Façade et entrée de l’École du Louvre, porte Jaujard, aile de Flore. © Photo École du Louvre, 2011
Façade et entrée de l’École du Louvre, porte Jaujard, aile de Flore.

L’École du Louvre va moderniser sa bibliothèque et les services annexes, comme la cafétéria, et créer un centre de recherche avec des capacités d’accueil pour des chercheurs étrangers. 

Les travaux de rénovation vont concerner environ un tiers des 5 000 m² des locaux situés dans l’aile de Flore du Palais du Louvre. Les travaux, confiés à l’agence Hart Berteloo Architects, seront réalisés d’ici l’été 2021 de sorte que les étudiants pourront en bénéficier à la rentrée de septembre 2021.

Les travaux concernent surtout la bibliothèque, qui selon Claire Barbillon, directrice de l’École du Louvre, « doit être repensée comme un complexe d’étude et de recherche contemporain au cœur de l’École et de sa pédagogie ». Le but est d’optimiser les espaces de travail, d’offrir des outils numériques et d’améliorer l’accueil et les conditions d’études.

Le budget de l’ensemble des travaux est chiffré a plus de 2 millions euros. L’École du Louvre prend en charge le financement de la rénovation de la cafétéria, tandis que le réaménagement de la bibliothèque et la création du centre de recherche est financé par mécénat, à hauteur de 2 millions euros, par Majid Boustany.

Le mécène est le fils de Nabil Boustany, promoteur libanais ayant fait fortune dans l’immobilier et l’hôtellerie. Il possédait notamment l'hôtel cinq étoiles Métropole Monte-Carlo à Monaco, qui a été repris après sa mort par ses deux fils : Majid et Fadi Boustany. 

Majid Boustany est déjà partenaire de l’École du Louvre depuis 2016 à travers sa fondation, la Francis Bacon MB Art Foundation. Celle-ci offre tous les quatre ans une bourse de recherche à un doctorant de l’école travaillant sur l’artiste britannique. 

Les derniers travaux d’importance à l’école datent de 1998 : l’architecte Antoine Stinco avait rénové entièrement l’aile de Flore permettant de regrouper l’école alors dispersée entre la porte Jaujard et le Pavillon des États, en un seul lieu.
 

Thématiques

Tous les articles dans Campus

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque