Bernard Latarjet quitte la direction de Marseille Provence 2013

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 mars 2011 - 243 mots

MARSEILLE [22.03.11] – L’association Marseille Provence 2013 a annoncé le départ de son directeur général, Bernard Latarjet. Il conservera un rôle au sein de la structure en tant que conseiller du président Jacques Pfister. Une péripétie de plus dans l’avancée des projets pour la capitale culturelle.

Bernard Latarjet
Bernard Latarjet
©Marseille-Provence 2013

L’association Marseille Provence 2013, organisatrice de la capitale européenne de la culture, a annoncé lundi le départ de son directeur général Bernard Latarjet.
Ce dernier a confirmé son « engagement au service du projet et sa ferme volonté de l’accompagner jusqu’à son terme ». Il conservera donc des fonctions de conseil auprès du président de l’association Jacques Pfister. Jean-François Chougnet, ancien directeur du Parc de la Villette et actuel directeur du Musée José-Berardo à Lisbonne, devrait lui succéder, sous réserve de l’approbation du conseil d’administration.

Si Bertrand Latarjet avait tout d’abord fortement démenti le 20 mars dans le quotidien La Provence sa volonté de démissionner, suite à des rumeurs précoces sur ses intentions, il annonçait déjà une « restructuration de l’équipe Marseille Provence 2013 ». Cette nouvelle donne se justifierait par l’entrée dans une « nouvelle phase, plus opérationnelle » dans l’organisation de la manifestation.

C’est une péripétie de plus qui s’ajoute aux divers obstacles rencontrés par l’association en charge de la manifestation culturelle depuis 2008. En 2009 la directrice générale adjointe démissionnait, Aix adhérait tardivement tandis que Toulon se retirait du projet, et depuis mars une association présénte un projet de festival « Off » et critique ouvertement l’organisation de la manifestation.
(Avec AFP

Légende photo

Bernard Latarjet © Marseille-Provence 2013

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque