Mercredi 16 octobre 2019

Justice

Une experte russe renommée, emprisonnée pour une estimation erronée

Par Emmanuel Grynszpan (correspondant à Moscou) · lejournaldesarts.fr

Le 5 février 2014 - 381 mots

MOSCOU (RUSSIE) [05.02.14] – Les autorités judicaires russes ne font pas dans la dentelle. La spécialiste en peinture d’avant-garde russe Elena Basner a été mise en détention après une expertise erronée d’un tableau de Boris Grigoriev.

Le monde de l’art russe est en état de choc après l’arrestation vendredi dernier d’Elena Basner, experte de renommée internationale sur la peinture d’avant-garde russe du début du 20e siècle. La police de Saint-Pétersbourg soupçonne Elena Basner d’avoir sciemment induit en erreur un collectionneur en affirmant l’authenticité du tableau Au restaurant, peint en 1913 par Boris Grigoriev. L’experte risque jusqu’à cinq ans de prison pour escroquerie.

Le collectionneur Andreï Vassiliev avait en 2009 suivi la recommandation d’Elena Basner et acquis le tableau pour 250 000 dollars auprès de l’éditeur de livres d’art Leonid Choumakov, qu’il connaissait depuis longtemps et à qui il avait déjà acheté d’autres peintures. Le faux a été identifié en 2010 par une autre experte, Ioulia Rybakova, à l’occasion d’une exposition à Moscou. Puis on a appris que le Musée Russe, où Elena Basner a travaillé jusqu’en 2003, possédait l’œuvre originale.

Le célèbre musée pétersbourgeois a réagi par un communiqué accusant le collectionneur Vassiliev de chercher à nuire à sa réputation. Elena Basner, qui a été arrêtée alors qu’elle rentrait de Helsinki, où elle travaille pour la maison de ventes aux enchères Bukowski, admet s’être trompée sur l’authenticité du tableau, mais nie avoir participé à une fraude.

Pour Andreï Vassiliev, l’incarcération de Basner est « injustifiée » et « inhumaine ». Le collectionneur affirme ne pas en vouloir au Musée Russe, et s’attend à voir apparaître de nouveaux noms et détails dans l’enquête. En attendant, la police russe persiste à garder Elena Basner en détention.

Mise à jour du 05.02.2014 – 15h03

Un tribunal de Saint-Pétersbourg vient tout juste de muter l'incarcération de Basner en assignation à résidence pour deux mois. Le Comité d'Enquête, chargé de l'affaire, via le procureur réclamait l'incarcération d'Elena Basner, mais le juge en a décidé autrement. Peut-être sous la pression de la communauté artistique de Saint-Pétersbourg, qui s'est mobilisée pour sa libération. Une cinquantaine de soutiens ont assisté à l'audience aujourd'hui. L'affaire a fait grand bruit dans les médias et une pétition en faveur de la libération de Basner a réunit 2260 signatures sur le site change.org

Légende photo

Le Palais Michel, bâtiment principal du Musée Russe à Saint-Pétersbourg - © Photo A.Savin - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque