Dimanche 17 novembre 2019

Société

Muzing, une application pour faire des rencontres dans un musée

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 27 septembre 2019 - 394 mots

MONDE

L’outil se base sur les goûts culturels des inscrits pour leur proposer d’aller ensemble voir une expo, et plus si affinités.

Couple dans un musée. © Pxhere
Couple dans un musée
Photo Pxhere

Meetic, Tinder, Happn, OnVaSortir… Les plateformes de rencontre sont aujourd’hui légion. Pour sortir du lot, Muzing, disponible gratuitement depuis le 23 septembre sur IOS et Androïd, mise sur la culture. Conçue par les français Aurélie Hayot et Timothy Heckscher, cette application pour smartphone met en relation des personnes intéressées par les mêmes évènements dans les musées.

Une version pilote de Muzing avait été déployée en janvier 2019. Depuis, le service a peu évolué. Lors de son inscription l’usager soumet des photos, remplit une brève présentation et précise ses attentes : ami ou âme sœur, homme ou femme, tranche d’âge.

Intuitive et inspirée des applications de rencontre, l’interface de Muzing fonctionne par balayage – à gauche pour rejeter, à droite pour valider, en haut pour obtenir des informations complémentaires. Les profils présentés sont ceux d’autres usagers de l’application, et, plus inhabituel, ceux d’évènements de musées (expositions, performances, conférences…) géolocalisés à proximité.

Un évènement validé rejoint une liste de favoris. Celle-ci permet à l’algorithme de mettre en relation des personnes aux intérêts similaires pour qu’ils puissent se rendre ensemble à un programme artistique. Selon une étude du National Endowment for Arts, une agence fédérale des Etats-Unis, en 2015 68 % des visiteurs américains d’exposition étaient motivés par une expérience sociale, et 22 % des publics intéressés avaient renoncé à leur sortie faute de partenaires.

« Nous avons souhaité réinjecter du sens dans les outils de rencontre en proposant un modèle différent qui bénéficie à la fois aux utilisateurs et aux institutions culturelles, que ce soit en matière de visibilité ou de fréquentation » a indiqué Aurélie Hayot au JdA avant d’ajouter que l’application avait également pour fonction « d’offrir à la communauté un agenda culturel lisible »

Muzing comporte en effet une carte interactive sur laquelle figurent des évènements culturels locaux, des informations pratiques et un résumé. Actuellement, l’application recense 164 musées, dont 34 à Paris, et 227 expositions en cours ou à venir dans le monde. « Nous nous sommes surtout concentrés sur les espaces artistiques majeurs de Paris, Londres et New York, mais comptons étendre notre base dans d’autres grandes villes », précise Aurélie Hayot. Autrement dit, inutile de télécharger l’application pour ceux qui n’habiteraient pas dans une métropole pourvue d’importantes institutions culturelles. 

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque