Mercredi 11 décembre 2019

Livre

TOURISME

Un Guide vert Michelin pour Dubaï et Abu Dhabi !

Par Olympe Lemut · Le Journal des Arts

Le 30 octobre 2019 - 447 mots

ÉMIRATS ARABES UNIS

Dubaï.« Dubaï et Abu Dhabi sont des destinations à part entière », affirme Philippe Orain, directeur éditorial chez Michelin.

Oui, mais leur offre culturelle justifie-t-elle d’y passer quatre jours ? Les deux émirats ne disposent pas l’un et l’autre des mêmes atouts, même s’ils organisent tous deux des festivals et des spectacles tout au long de l’année.

Les musées constituent cependant un point fort des deux émirats, avec un avantage qualitatif pour Abu Dhabi grâce au Louvre. D’autres devraient suivre, comme le Guggenheim, annoncé pour 2023 après plusieurs années d’arrêt des travaux.

À Dubaï, les touristes peuvent déjà visiter l’Etihad Museum, consacré à l’histoire nationale, et un Musée du futur « sera inauguré en 2020 pour l’Exposition universelle » selon Issam Kazim, de l’Office de tourisme de Dubaï. Ce bâtiment high tech en forme d’anneau vertical abritera des expositions sur les nouvelles technologies et les sciences. Les Émirats parient sur ces musées à l’architecture très marquée pour attirer un public international.

Le pari de l’art contemporain

D’autres musées plus petits existent dans les deux émirats, notamment à Dubaï : ils sont souvent consacrés aux traditions (fauconnerie) ou aux arts de l’Islam. Les autorités locales ont entrepris d’en rénover certains (notamment leur scénographie datée) : le Musée d’archéologie de Dubaï propose ainsi un parcours riche en multimédia, d’après le Guide vert. Ces musées se situent toutefois en marge des zones touristiques et des quartiers d’affaires, et ils sont beaucoup moins référencés que les musées modernes.

Les Emirats parient aussi sur l’art contemporain, tendance amorcée dès le milieu des années 1990 par le petit émirat de Sharjah, avec la Biennale. C’est surtout sensible à Dubaï, avec le quartier rénové de Al Quoz : Issam Kassim vante la possibilité de visiter « des anciens entrepôts reconvertis en ateliers, comme celui de l’artiste El Seed, [et] de voir des galeries en un seul endroit sur Serkal Avenue ». À cela s’ajoute le Jameel Arts center et la foire Art Dubai. Abu Dhabi accuse un certain retard pour l’art contemporain, mais la montée en puissance de la foire Abu Dhabi Art et les annonces de projets artistiques à Saadiyat témoignent d’une volonté d’améliorer l’offre en ce domaine.

Si Saeed Rashed Al-Saeed, du Département culture et tourisme d’Abu Dhabi, précise que la sortie du guide « ne répond à aucun agenda caché », il est clair que dans la volonté d’adopter les codes des grandes capitales culturelles, rien de mieux que le Guide vert… en attendant le Routard ou le Petit futé ! Les touristes les plus fortunés trouveront de quoi satisfaire leur curiosité, mais au vu de l’offre culturelle actuelle, reviendront-ils pour un autre séjour ?

Guide vert Week&Go Dubaï et Abu Dhabi (Émirats arabes unis), Michelin Travel Partner, 2019.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°532 du 1 novembre 2019, avec le titre suivant : Un Guide vert Michelin pour Dubaï et Abu Dhabi !

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque