Dimanche 8 décembre 2019

Société

Un collectif d’art russe sous le coup d’un mandat d’arrêt international

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 juillet 2011 - 327 mots

MOSCOU / RUSSIE

SAINT-PETERSBOURG (RUSSIE) [25.07.11] – En Russie, un mandat d’arrêt international vient d’être émis à l’encontre d’Oleg Vorotnikov. Accusé d’« hooliganisme », il est le leader du collectif « Voïna », un groupe d’art contestataire. Il y a quelques mois, celui-ci avait reçu du ministère de la Culture un prix d’art moderne.

En septembre 2011, les membres du collectif artistique russe Voïna (La guerre) avaient renversé plusieurs voitures de police dans le cadre d’une performance, afin de protester contre l’arbitraire et la corruption des forces de l’ordre dans leur pays. Leur leader, Oleg Vorotnikov, avait alors été incarcéré. Fin juillet 2011, un mandat d’arrêt international vient d’être émis à l’encontre de ce dernier. Pourtant entre-temps, une autre de leur performance s’est vue attribuer le prix « Innovation » par le ministère de la Culture !

« Le tribunal Dzerjinski a décidé l’arrestation d’Oleg Vorotnikov », a indiqué ce tribunal de Saint-Pétersbourg. Avant de préciser les motivations de sa décision : « il ignore les convocations et le lieu où il se trouve est inconnu ». Or, Oleg Vorotnikov qui a été remis en liberté en février dernier après versement d’une caution - payée par un autre street artist, le britannique Banksy - encourt sept ans de détention pour « hooliganisme ».

En avril 2011, Voïna avait remporté le prix d’art moderne du ministère de la Culture, dans le domaine de l’art visuel, pour un gigantesque phallus de 65 mètres de long tracé sur un pont levant situé en face des bureaux du FSB, l’ancien KGB. Cette distinction était dotée de 400 000 roubles, soit 10 000 euros ; une récompense que le lauréat a décidé de remettre à un groupe de défense des libertés, début juillet, pour soutenir les prisonniers politiques.

« Nous, nous créons un art nouveau, honnête, héroïque et monumental », déclarait Voïna dans une interview accordée au Courrier International en novembre 2010. « Dans la Russie actuelle, notre groupe artistique, Voïna, est l’une des rares forces que tout le pays entend. Nos actions sont regardées par des millions de personnes. »

Légende photo

Oleg Vorotnikov au centre du collectif artistique Voïna - © photo - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque