Mercredi 26 janvier 2022

Musée - Spécial Covid-19

Paris au chevet de ses musées et artistes

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 26 novembre 2020 - 390 mots

PARIS

La Ville apporte 10 millions d’euros à ses musées et soutient les artistes par des achats d’œuvres et des exonérations de loyer.

Carine Rolland. © Sophie Robichon / Ville de Paris
Carine Rolland.
© Sophie Robichon / Ville de Paris

Paris. Les musées de la Ville de Paris ne sont pas moins affectés par la chute du tourisme et les fermetures à répétition que les musées nationaux de la capitale. Afin de compenser la baisse des recettes commerciales (25 millions d’euros, soit 31 % des recettes de fonctionnement), la Mairie va augmenter sa subvention à Paris Musées, l’établissement public qui gère les musées de la Ville, de 10 millions d’euros qui passera ainsi de 55 à 65 millions d’euros. « Il y a très peu d’économies possibles et de nombreux coûts ont été engagés », explique Carine Rolland, la nouvelle élue en charge de la culture qui a remplacé, en juillet dernier, Christophe Girard empêtré dans une affaire d’abus sexuel. L’édile (PS) du 18e arrondissement envisage ainsi un résultat déficitaire pour 2020 « sans compter les expositions qui ne pourront pas être prolongées comme celle du Palais Galliera sur Gabrielle Chanel. »

Exonération de loyer

La Ville vient également au secours de ses artistes. Et, en premier lieu, ceux qui louent un atelier ou un atelier-logement ; il y aurait près de 1 000 ateliers de ce type à Paris. « Nous sommes en discussion avec les bailleurs sociaux pour obtenir une exonération totale ou partielle de leurs loyers pendant plusieurs mois », explique l’élue, soit un manque à gagner de plusieurs millions d’euros pour les bailleurs. « La logique est de soutenir l’activité », explique-t-elle.

Le soutien passe aussi par l’achat d’œuvres. Ici, les budgets sont plus modestes, comme celui des collections municipales gérées par le Fonds d’art contemporain Paris Collection qui va ainsi augmenter de 170 000 euros (dont 100 000 € en 2020) sur deux ans, une augmentation d’autant plus bienvenue que le budget habituel de Paris Collections est de seulement 145 000 euros. Le Covid-19 n’a cependant pas empêché le déménagement des bureaux et des réserves dans de nouveaux locaux Porte de La Chapelle. « Nous réfléchissons maintenant à créer un lieu pour exposer une partie de cette collection riche de 23 000 œuvres », révèle Carine Rolland. La Ville va également apporter (si cela est voté au Conseil de Paris) 130 000 euros au fonds d’urgence du Centre national des arts plastiques, une manière de montrer qu’elle ne soutient pas uniquement ses propres structures.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°556 du 27 novembre 2020, avec le titre suivant : Paris au chevet de ses musées et artistes

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque