Dimanche 15 décembre 2019

Vol

Musée de Dresde : un diamant de 49 carats parmi les pièces volées 

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 28 novembre 2019 - 507 mots

BERLIN / ALLEMAGNE

Un diamant de 49 carats figure parmi la dizaine de pièces volées lundi lors d'un cambriolage spectaculaire dans un musée de Dresde, dans l'est de l'Allemagne, a annoncé mercredi la direction du musée Grünes Gewölbe.
 

Diamant © Photo Ewar, Pixabay license.
Diamant (image d'illustration)
© Ewar

Les voleurs, toujours recherchés, se sont emparés d'une dizaine de pièces comportant au total plusieurs "centaines" de diamants, parmi lesquelles figurent aussi une épée dont la poignée est incrustée de neuf gros diamants et de 770 petits diamants, a précisé à l'AFP une porte-parole du musée. Onze pièces ont été volées complètement, tandis que des parties individuelles de trois autres pièces manquaient également.

Le blanc de Dresde, également appelé Diamant blanc de Saxe, est l'un des joyaux les plus précieux de la collection de l'ancien souverain saxon Auguste le Fort, prince-électeur de Saxe et roi de Pologne au XVIIIe siècle. Incorporé dans une épaulette, ce diamant de près de 50 carats avait été acquis en février 1728 par Auguste le Fort pour la somme - jugée "presque inconcevable" à l'époque - de 200.000 thalers, explique le musée sur son site internet.

La direction du Grünes Gewölbe (Voûte verte) avait qualifié lundi les pièces volées d'une valeur historique et culturelle "inestimable" et non chiffrable.

 Nœud de poitrine 

Ce vol "aurait une valeur considérable parce que c'est censé être une pierre de très haute qualité. La pureté n'est pas connue pour ce diamant, mais en supposant qu'il ait une pureté relativement bonne, c'est une pierre de potentiellement 10 à 12 millions de dollars" (9,1 à 10,9 millions d'euros), estime auprès de l'AFP Tobias Kormind, directeur général du détaillant de diamants 77Diamonds.

Il ajoute que si les voleurs ont mis la main dessus, ils ont "touché le gros lot".

A titre de comparaison cependant, un diamant rose exceptionnel de près de 19 carats, le Pink Legacy, avait été vendu pour 44 millions de dollars en novembre 2018 lors d'une enchère de la maison Christie's.

Parmi les autres objets volés figurent une partie du collier en diamants de la reine Amélie de Bavière ou encore son grand noeud de poitrine avec plus de 600 diamants.

Lundi, peu avant 05h00 du matin (04h00 GMT), quatre cambrioleurs sont parvenus à s'introduire dans le musée de cette ville baroque de l'ex-RDA pour y dérober des parures datant du XVIIIe siècle. En quelques minutes seulement, ils se sont emparés de nombreux bijoux et pierres précieuses, même si le butin dans son ensemble était moins conséquent que redouté la veille.

Une vidéo diffusée par la police montre des malfaiteurs pénétrer dans une salle du musée munis de lampes de poche. Puis l'un des deux, qui porte une capuche, brise à coups de hache une vitrine.

Il s'agit du deuxième vol d'importance en Allemagne ces dernières années : en 2017, une pièce d'or géante de 100 kilos, d'une valeur d'environ 3,75 millions d'euros, avait été dérobée au Bode-Museum de Berlin.
Plusieurs auteurs présumés du vol, membres d'un clan familial criminel d'origine libanaise, sont traduits en justice. La pièce aurait été fondue.

Cet article a été publié par l'AFP le 27 novembre 2019.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque