Samedi 14 décembre 2019

Galeriste

Marian Goodman - Entre deux continents

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 10 octobre 2011 - 335 mots

Elle a toujours dit que Paris était sa ville préférée en Europe et qu’elle s’y arrêtait chaque fois au retour de ses pérégrinations professionnelles.

Elle a toujours dit que Paris était sa ville préférée en Europe et qu’elle s’y arrêtait chaque fois au retour de ses pérégrinations professionnelles. Rien d’étonnant alors qu’en 1995, dix-huit ans après avoir créé sa galerie à New York, Marian Goodman ait décidé d’y ouvrir un bureau, puis quatre ans plus tard une galerie, à deux pas de Beaubourg, dans un superbe hôtel particulier. Si elle a commencé dès 1968 dans le monde de l’édition en travaillant avec des artistes pop, la découverte qu’elle a faite à la Documenta de 1972 des travaux de Beuys et de Broodthaers l’a conduite ensuite à s’intéresser aux artistes qui puisent leur discours dans la fin des années 1960 et les années 1970. C’est-à-dire davantage du côté d’individus dont « les attitudes deviennent forme » – pour reprendre la formule de Szeemann – que vers ceux qui sont préoccupés de simple représentation.

Depuis près de trente ans, Marian Goodman a réussi à rassembler autour d’elle parmi les plus grands artistes contemporains, toutes mouvances confondues, d’Anselmo à Jeff Wall, en passant parmi d’autres par Baumgarten, Boltanski, Huyghe, Kentridge, Messager, Muñoz, Penone et Richter. Entre Amérique et Europe, elle ne cesse de jongler entre ses deux galeries, s’appliquant à défendre les uns et les autres, ici et là. D’un dynamisme et d’une passion sans frein, Marian Goodman a su s’imposer au fil du temps comme une référence sur la scène internationale, chacune des expositions qu’elle organise procédant tout à la fois d’une extrême rigueur et d’une grande ouverture d’esprit.

Biographie

1968
Elle fonde sa maison d’édition Multiples.

1977
Ouverture de sa première galerie à New York.

1999
Un deuxième espace d’exposition Marian Goodman est inauguré à Paris.

2011
33e au palmarès des 100 personnalités les plus influentes du monde de l’art établi par Le Journal des Arts.

La galerie est présente à la Fiac, stand 0.B29.

www.mariangoodman.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°640 du 1 novembre 2011, avec le titre suivant : Marian Goodman - Entre deux continents

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque