Politique

L'État va commander des œuvres à des artistes à hauteur de 30 millions d'euros

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 23 juin 2021 - 502 mots

FRANCE

Le gouvernement va lancer dans le cadre du plan de relance des commandes à hauteur de 30 millions d'euros à des artistes, en particulier de la jeune génération, pour réaliser des œuvres en relation avec des sites patrimoniaux ou naturels dans toute la France.

Phare de la pointe du Millier dans le Finistère. © Calcineur, 2011, CC BY-SA 3.0
Phare de la pointe du Millier dans le Finistère.
Photo Calcineur, 2011

Cet « appel à manifestation d'intérêt », appelé « Mondes nouveaux », a été mis en ligne mardi par le ministère de la Culture pour inviter des artistes ou collectifs d'artistes, français et étrangers, à présenter des projets de création originale. Si ce programme de commandes publiques entend soutenir la jeune création, des projets des artistes d'autres générations pourront aussi être choisies, indique-t-on au ministère.

Concrétisant une promesse d'aide à la création que le président Emmanuel Macron avait prise l'an dernier, les futures œuvres sont censées être « en résonance » avec un ou plusieurs sites du patrimoine architectural et historique, gérés par le Centre des monuments nationaux (CMN), ou avec des sites naturels, gérés par le Conservatoire du Littoral (CdL).

Une longue liste indicative accompagne l'appel à candidatures. Mais les artistes peuvent aussi présenter des projets ne se rattachant à aucun de ces lieux.

Au cas par cas, ils pourront être soit éphémères (comme un spectacle musical au bord de la mer), ou durer plusieurs mois ou années, ou encore devenir pérennes afin de laisser des traces des interrogations et préoccupations de cette période marquée par la pandémie du Covid-19, explique-t-on au ministère.

Arts visuels, musique, spectacle vivant, écritures, design et métiers d'art, toutes les disciplines sont bienvenues dans ce programme de commandes.

Un comité artistique formé de neuf personnalités de la culture a été constitué pour sélectionner les dossiers et accompagner les artistes dans la préfiguration et la réalisation des projets. Il sera dirigé par Bernard Blistène, qui arrive à la fin de son mandat à la tête du Musée national d'art moderne-Centre Pompidou. « Des experts de différentes régions de l'esprit et de différentes régions géographiques ont été choisis » dans ce comité, afin de favoriser les créations interdisciplinaires, a déclaré Bernard Blistène.

Les artistes sont invités dans un premier temps à rédiger des documents concis présentant leur formation, leur parcours et leur projet. Ceux qui seront alors sélectionnés feront l'objet d'une phase « prospective » afin de déterminer la faisabilité de leur projet. Ils recevront une bourse d'étude pouvant aller jusqu'à 10 000 euros selon la taille du projet. A l'issue de cette période, ils devront chiffrer exactement le coût de leur œuvre, qui pourra être très variable. C'est alors que sera décidée la liste des œuvres qui seront effectivement réalisées.

Le dépôt des candidatures se fera entre le 28 juin et le 2 août. La sélection aura lieu courant septembre. Les premières réalisations pourront se faire dès octobre. Et les autres ensuite jusqu'à fin 2022.

Cette somme de 30 millions d'euros s'inscrit dans une enveloppe de quelque 2 milliards d'euros débloqués pour le secteur de la culture, gravement affecté par l'épidémie de Covid-19. Le plan de relance s'élève à hauteur de 12,4 milliards d'euros.

Cet article a été publié par l'AFP le 22 juin 2021.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque