Mercredi 14 novembre 2018

Les acteurs de la culture à Toulouse

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 13 novembre 2012 - 981 mots

Ils œuvrent principalement pour les arts plastiques, les musées ou le patrimoine. Qu’ils soient installés depuis plusieurs décennies ou récemment arrivés, tous nourrissent une ambition pour leur ville.

Francis Duranthon
Docteur en paléontologie des vertébrés, Francis Duranthon est conservateur en chef et directeur du Muséum de Toulouse depuis le 1er janvier 2011. Il connaît bien l’établissement pour y avoir fait ses premiers pas de conservateur, dès l’âge de 21 ans. Depuis 2006, il préside le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel de Midi-Pyrénées. Il a aussi animé des émissions de vulgarisation comme « Bonjour l’ancêtre » ou « Les dessous de la Terre » (de 1997 à 2001) sur France 3 et France 5.

Brice Fauché
Philosophe, Brice Fauché l’est de métier – il enseigne – et par tempérament. Bousculé par un revers de fortune dans une foire parisienne, le vaillant capitaine maintient le cap à la tête de sa galerie Sollertis, en dépit de collectionneurs quelque peu évanescents. Soutenu dès ses débuts en 1987 par plusieurs grands marchands et des artistes comme Adami, François Morellet et Pierre Soulages qui lui ont fait confiance, il s’emploie à soutenir les jeunes artistes et étudiants qui fréquentent sa galerie de la discrète rue des Régans.

Axel Hémery
Axel Hémery est le directeur du Musée des Augustins. Après des débuts à Alès (Gard), au Musée Pierre-André - Benoît, il a rejoint en 1998 la conservation des peintures du Musée des Augustins, institution dont il a pris la direction en mars 2009 à la suite du départ d’Alain Daguerre de Hureaux. Spécialiste de peinture ancienne, il a assuré le commissariat d’expositions remarquées sur Nicolas Tournier en 2001, l’art de la grisaille en 2008 ou Antonio Verrio en 2010.

Olivier Michelon
À peine installé à la tête des Abattoirs au printemps dernier, Olivier Michelon, ancien collaborateur au Journal des Arts, s’est illustré dès l’été par une première exposition, « La vie des formes », saluée par la critique. Diplômé de l’Institut national du patrimoine, il a été commissaire adjoint de l’exposition « Le mouvement des images » au Centre Pompidou (2006). Il a également organisé au Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart (Haute-Vienne), qu’il dirigeait depuis six ans, plusieurs expositions monographiques consacrées notamment à Anthony McCall, Laurent Grasso ou Gustav Metzger.

Yves Robert
Après avoir fait ses premières armes au Magasin, centre national d’art contemporain de Grenoble, et au Nouveau Musée de Villeurbanne, Yves Robert a effectué l’essentiel de sa carrière à la tête d’écoles d’art : à l’École des beaux-arts de Valence d’abord, puis à l’École nationale des beaux-arts de Lyon qu’il a dirigée pendant onze années. Après un passage éclair à la Villa Arson, à Nice, il a posé ses valises début 2012 à Toulouse pour conduire le projet de l’Institut supérieur des arts, regroupant l’école des beaux-arts et un département du spectacle vivant, en l’ouvrant sur la ville.

Évelyne Ugaglia
Arrivée au sein de l’institution il y a vingt-six ans, Évelyne Ugaglia, conservatrice en chef du patrimoine, dirige le Musée Saint-Raymond, Musée des Antiques dont elle a assuré le récolement. Sont également sous sa responsabilité divers sites archéologiques comme la basilique Saint-Sernin, l’amphithéâtre romain de Toulouse-Purpan et la piscine des thermes d’Ancely ainsi que la basilique funéraire de Saint-Pierre-des-Cuisines. Elle travaille de concert avec les différents archéologues du territoire.

Et aussi...

Marie-Béatrice Angelé, conseillère pour les arts plastiques à la Drac (direction régionale des Affaires culturelles) Midi-Pyrénées

Damien Aspe, artiste

Frédéric Chambert, directeur artistique du Théâtre du Capitole depuis 2007

Hervé Chassaing et Xavier Marambat, commissaires-priseurs. Leur étude a vendu plusieurs sceaux en jade chinois qui ont affolé les enchères.

Vincentella de Comarmond, adjointe à la culture à la Mairie de Toulouse et responsable de la mission culture au Pôle de recherche de l’enseignement supérieur

Sylvie Corroler-Talairach, directrice de la Fondation d’entreprise Espace-Écureuil pour l’art contemporain

David Coste, artiste

Philippe Cros, directeur de la Fondation Bemberg, où est exposée une importante collection d’art ancien et moderne légué par Georges Bemberg

Arnaud Fournier, directeur du Pavillon blanc, médiathèque/centre d’art de Colomiers, près de Toulouse

Jacques Girard, galeriste

Catherine Guien, adjointe au Maire de Toulouse, chargée de l’innovation, de l’art contemporain, du Muséum d’histoire naturelle et présidente du Musée des Abattoirs

Alain Josseau, artiste

Christine Kandler, galeriste

Marc Labarbe, commissaire-priseur. Son étude a vendu en avril 2011 une peinture impériale chinoise plus de 22 millions d’euros.

Jean-Marc Lacabe, directeur du Château d’eau, la galerie municipale de photographie fondée en 1974 par Jean Dieuzaide et installée dans un château d’eau

Pierre Lacaze, conseiller municipal délégué au patrimoine culturel, chargé également de l’animation des musées et du cinéma

Alain Lacroix, directeur de l’espace Croix-Baragnon, centre d’art multidisciplinaire, et du Festival (de musique) Toulouse d’été

Virginie Loze, artiste

Philippe Mercier, conservateur, chef du service de la conservation régionale des monuments historiques et de l’architecture à la Drac Midi-Pyrénées

Alain Mousseigne, ancien fondateur et directeur du musée des Abattoirs, aujourd’hui enseignant et commissaire d’exposition indépendant

Dominique Paillarse, directeur régional des Affaires culturelles de Midi-Pyrénées

Jean Penent, conservateur en chef des musées Paul-Dupuy (arts graphiques et décoratifs) et Georges-Labit

Marie-Thérèse Perrin, présidente et fondatrice en 1991 du Printemps de septembre (anciennement Printemps de Cahors), dont la prochaine édition aura lieu en mai 2013, sous la direction de l’artiste Jean-Marc Bustamante

Cécile Poblon, directrice artistique du BBB, un centre d’art contemporain créé en 1994, situé dans les quartiers nord de la ville

Olivier Poivre d’Arvor, directeur de France Culture et président du festival « Le Marathon des mots »

Manuel Pomar, directeur artistique du Lieu-Commun, un espace d’art contemporain créé en 2007 à l’initiative de trois associations

Jean-Louis Sautreau, directeur général de la culture à la Mairie de Toulouse

Christian Thorel, créateur de la grande librairie indépendante Ombres blanches. Promu récemment au grade de chevalier de la Légion d’honneur

Michel Vaginay, conservateur, chef du service régional de l’archéologie, de la connaissance et de la protection de la Drac Midi-Pyrénées

Gérard Villeval, conservateur adjoint au Musée du Vieux-Toulouse

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°379 du 16 novembre 2012, avec le titre suivant : Les acteurs de la culture à Toulouse

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque