Vendredi 23 juillet 2021

Nomination

Légion d’honneur, la culture sous-représentée

Par Charles Roumégou · lejournaldesarts.fr

Le 16 juillet 2021 - 197 mots

PARIS

Béatrice Salmon, Cécile Debray, Edgar Morin sont les rares personnalités distinguées dans la promotion du 14 juillet.

Béatrice Salmon, directrice du CNAP © Photo Steve Murez 2020
Béatrice Salmon, directrice du CNAP
© Photo Steve Murez 2020

La promotion du 14 juillet respecte une nouvelle fois la parité homme-femme avec 467 personnalités distinguées – 393 chevaliers, 53 officiers, 17 commandeurs, 2 grands officiers et 2 grand-croix. Mais moins de 10 % des nommés et promus (6,5 % exactement) sont issus du monde de la Culture.

Parmi eux, le philosophe et sociologue Edgar Morin, qui a fêté le 8 juillet dernier ses 100 ans, a été élevé à la dignité de grand-croix, soit la plus haute distinction de la Légion d’honneur.

Mercedes Erra, présidente de l’agence de publicité BETC et du conseil d’administration du Musée national de l’histoire de l’immigration, et Georges-François Hirsch, ancien administrateur général de l’Opéra de Paris et ex-directeur de la création artistique au ministère de la Culture, sont promus au rang de commandeurs.

Du côté des arts visuels, la conservatrice générale du patrimoine Béatrice Salmon, directrice du Centre national des arts plastiques (CNAP), est promue officier. Cécile Debray, directrice du Musée de l’Orangerie (24 ans de services) depuis 2017, et l’artiste plasticien Claude Rutault (52 ans de service, 95e au classement Artindex 2020) sont nommés chevaliers.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque