Mercredi 8 juillet 2020

Mécénat

L’Allemagne, la France et l’Italie appellent à un Erasmus de la culture

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 10 mai 2017 - 336 mots

STRASBOURG / BRUXELLES

STRASBOURG / BRUXELLES [10.05.17] – Dans une lettre adressée aux institutions européennes, les trois ministres de la culture proposent la mise en œuvre d’un programme d’échange européen pour les jeunes professionnels de la culture. Une mesure que l’on retrouve dans le programme d’Emmanuel Macron.

S’adressant aux « jeunes européens de tous horizons », le programme « Mobilité pour la culture » n’est encore qu’à l’état de projet. Afin qu’il se concrétise, les ministres de la culture allemand, français et italien, Maria Böhmer, Audrey Azoulay et Dario Franceschini ont adressé une lettre en ce sens à Petra Kammerevet et Tibor Navracsics, respectivement présidente de la commission de l’éducation et de la culture au Parlement européen et commissaire européen pour la culture la jeunesse et les sports.

Dans la lettre ouverte, les ministres expliquent que « Mobilité pour la culture » s’inspire du modèle Erasmus, le programme d’échange d’étudiants et d’enseignants entre les universités européennes. Il vise à « inviter les jeunes professionnels des secteurs culturels et créatifs à développer de nouvelles compétences » en partant dans une institution culturelle publique ou privée, membre de l’Union Européenne sur une durée allant de 3 à 6 mois.

Souhaitant que le nouveau programme débute en 2018, les trois ministres rappellent également que ce programme permettrait une « prise de conscience » de la part des jeunes européens de « la vitalité et de l’innovation culturelle en Europe. » Prise de conscience qui pourrait les inciter, ensuite, « à s’engager activement pour la construction d’un avenir commun dans divers domaines culturels » (théâtre, musées, cinéma…).

Cette lettre sera très certainement l’une des dernières à être signée par l’actuelle ministre de la Culture et de la Communication Audrey Azoulay. D’ici quelques jours, le nouveau président Emmanuel Macron nommera les membres de son gouvernement parmi lesquels un ministre de la Culture qui aura tout loisir de poursuivre cette demande d’Audrey Azoulay. Dans son programme, en effet, Emmanuel Macron expliquait vouloir « redonner du sens à l’idéal européen » en lançant un « Erasmus des professionnels de la Culture », notamment pour favoriser la circulation d’artistes, de commissaires d’exposition et de conservateurs.

Légende photo

Le Parlement européen, Strasbourg, France © Photo Claude TRUONG-NGOC - 2014 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque