Dimanche 17 janvier 2021

Politique

La Ville de Paris supprime son financement du Frac Île-de-France

Par Christine Coste · lejournaldesarts.fr

Le 4 décembre 2017 - 474 mots

PARIS

PARIS [04.12.17] - Le budget 2018 du Frac Île-de-France devra faire sans les 140 000 euros de subvention de la Ville de Paris. Une décision qui sera soumise au Conseil de Paris lors de sa réunion sur le budget 2018. La Mairie de Paris se justifie en pointant les réorientations des priorités du Plateau.

Flash collection
Projet Flash Collection - Module itinérant réalisé par l’artiste Olivier Vadrot : une malle rouge à roulettes contenant six miniatures d’œuvres contemporaines issues de la collection du Frac Ile-de-France © Photo Martin Argyroglo
© Photo Martin Argyroglo

Le 24 novembre, Agnès Evren, vice-présidente de la Région Île-de-France, en charge de la Culture, du Patrimoine et de la Création déclarait dans un communiqué de presse « s’inquiéter de la suppression envisagée par la Ville de Paris de sa subvention au Fonds Régional d’Art Contemporain d’Île-de-France ». « Cette décision serait d’autant plus incompréhensible que Le Plateau accueille, chaque année, gratuitement, dans ce quartier populaire de la capitale, des milliers d’élèves, de collégiens et de lycées scolarisés pour la plupart à Paris », rappelait-elle quelques lignes plus loin.

« La Ville de Paris s’était déjà désengagée l’an dernier », rappelle-t-elle au Journal des Arts. Sa participation est passée de 180 000 à 140 000 euros de 2016 à 2017. Le budget 2017 du Frac (1,96 million €) se répartit entre la Région (1,46 million €), l’État (400 000 €) et la Ville de Paris (140 000 €).

À la Mairie de Paris on confirme que « la Ville ne participera pas au budget 2018 du Frac Île-de France ». Et ce pour deux raisons. « La réorientation d’abord des priorités du Plateau depuis décembre 2015 », autrement dit depuis l’élection de Valérie Pécresse à la présidence de la région qui « a entrainé d’ailleurs le départ en 2016 de Jean-François Chougnet de la présidence du Frac Ile-de-France », relève-t-on. Jean-François Chougnet auquel a succédé Florence Berthout, maire (LR) du Ve arrondissement de Paris.

« On assiste à une réorientation des actions vers des priorités avant tout régionales », dit-on au cabinet d’Anne Hidalgo. Une allusion entre autres aux actions pédagogiques du Frac Île-de-France, en particulier au projet itinérant dit « Flash Collection » consistant depuis l’année scolaire 2016/2017 à faire circuler dans des lycées de huit départements franciliens une sélection d’œuvres originale issues de la collection du Plateau.

« Depuis 2016, on assiste d’autre part à une baisse des subventions de la Région à des structures de la ville », poursuit-on à la Mairie de Paris. « Le Forum des Images a ainsi perdu 125 000 € de subventions ». La culture n’échappe pas au bras de fer entre Anne Hidalgo et Valérie Pécresse.

Face à ce retrait, la Drac Île-de-France, autrement dit l’État, envisage-t-elle d’accroître sa participation ? Sollicitée, celle-ci n’a pas donné suite à nos questions. De son côté Xavier Franceschi, directeur du Frac Île-de-France, n’a pas souhaité s’exprimer dans l’espoir sans doute que la Ville revienne sur sa décision d’ici le 11 décembre date du vote de son budget 2018. Il n’en sera sans doute rien.

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque