Dimanche 17 novembre 2019

Justice

La Fondation Franco perd son procès contre le sculpteur Eugenio Merino

Par Alexandra Houël · lejournaldesarts.fr

Le 27 août 2013 - 325 mots

MADRID (ESPAGNE) [27.08.13] – L’action en justice engagée par la Fondation Franco contre l’artiste Eugenio Merino a été rejetée par le juge espagnol. Elle réclamait au sculpteur, qui avait présenté publiquement une sculpture représentant le général Franco enfermé dans un réfrigérateur à boissons, 18 000 euros de dommages et intérêts pour atteinte à l’honneur de l’ancien dictateur.

Suivant une recommandation du procureur en charge de l’affaire, le juge espagnol a rejeté au mois de juillet 2013 la demande de dédommagement qu’avait introduite la Fondation Franco à l’encontre de l’artiste espagnol Eugenio Merino.

A l’occasion de la foire d’art contemporain ARCO Madrid en février 2012, Eugenio Merino avait présenté « Frozen Franco »/ « Always », une statue de cire très réaliste représentant l’ancien dictateur Franco en uniforme, les bras croisés comme un gisant, enfermé dans un réfrigérateur à boissons. Il souhaitait par cette mise en scène montrer comment l’homme était resté « gelé » dans les esprits espagnols, selon El Pais qui a rapporté ses propos.

La Fondation Franco, dont l’activité est dévolue à la défense de la mémoire et de la réputation du général Franco, avait alors attaqué l’artiste en justice, afin d’obtenir un dédommagement de 18 000 euros pour atteinte portée à la réputation de l’ancien dictateur.

Le juge a estimé que « l’œuvre cause la surprise, du fait de l’inhabituelle mise en scène de cette personnalité historique » mais qu’ « elle ne porte atteinte ni à son honneur ni à sa dignité ». La Fondation a cependant précisé qu’elle était prête à aller jusqu’en cour suprême pour faire valoir sa demande.

Réputé pour ses sculptures provocatrices, dans l’esprit de celles de Maurizio Cattelan, Eugenio Merino avait déjà créé la controverse en 2010 , lorsqu’au sein de la même foire il avait présenté « Stairway to Heaven », une sculpture représentant un prêtre catholique agenouillé sur le dos d’un homme musulman en prière, et portant en équilibre sur ses épaules un rabbin.

Légende photo

Logo Fondation Nationale Francisco Franco (1976) -  Armoiries personnelles de Francisco Franco (1940-1975)- © Photo Heralder - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque