Du rififi dans le petit monde de l’art

Par Jean-Christophe Castelain · L'ŒIL

Le 18 novembre 2009 - 636 mots

L'année 2009 a été émaillée de polémiques et controverses dont la plus importante et la plus récente a concerné La Mauvaise Vie du ministre lui-même, qui avait ouvert le flanc à la critique en soutenant trop ouvertement Roman Polanski.

Si celle-ci n’aura duré que quelques jours, il n’en est pas de même du projet de restauration de l’hôtel Lambert à Paris par son propriétaire depuis 2007, l’émir du Qatar. Le bâtiment de Louis Le Vau n’a cessé d’alimenter la rubrique judiciaire des gazettes. Dernier épisode en septembre, avec la décision du tribunal administratif de suspendre une partie des travaux.
   
    Le milieu de l’art a aussi été traversé de quelques querelles qui lui donnent tout son sel : le partage des bénéfices (pour une fois !) entre la RMN et les musées parisiens prêteurs de la méga exposition « Picasso et les maîtres », la résiliation du contrat d’exploitation du musée du Sénat par la société SVO Art sur fond de multiples procès entre les différents protagonistes ou encore l’exposition sur les femmes artistes à Beaubourg, critiquée par les féministes.
   
    Plus important au regard de la morale et de l’art, deux affaires ont posé les limites de ce qui relève de l’artistique. La restitution d’une tête maorie conservée au muséum de Rouen a dû faire l’objet d’une loi pour l’autoriser alors que le tribunal administratif l’avait interdite en janvier 2008. Dans le même temps, la justice a interdit en avril l’exposition de corps humains chinois.
   
    Les antiquités égyptiennes ont continué à apporter leurs lots de litiges, à la mesure de l’intérêt du public pour les pharaons et des collectionneurs pour ces objets. L’inénarrable directeur égyptien des fouilles archéologiques, Zahi Hawass, a réclamé à l’Allemagne le retour dans son pays du buste de Néfertiti. Mais il n’a sans doute pas lu le dernier livre de l’historien d’art Henri Stierlin, qui affirme que la statuette serait un faux. Une réunion des deux parties est cependant organisée en décembre. Le Louvre, lui, s’est dépêché de restituer les fresques réclamées par Hawass, sous peine d’interdiction de fouilles (voir p. 18). Enfin, en début d’année, la justice a mis un terme à la longue bataille judiciaire qui opposait les époux Pinault à leur vendeur d’une statuette de Sésostris III en donnant raison aux acheteurs qui prétendent, contre l’expertise judiciaire menée par deux conservatrices du Louvre, qu’il s’agit d’un faux.

Les chantiers en petite forme
Ce qui devait sonner comme une reconnaissance internationale de la culture à Marseille est-il en train de tourner en pagnolade ? Choisie en octobre 2008 pour être capitale européenne de la culture en 2013, Marseille affichait un programme ambitieux, s’appuyant sur des projets rhizomatiques. Mais cette belle construction n’échappe pas aux querelles de personnes et à une certaine désorganisation. Le Mucem, tête d’affiche des festivités et emblème du quinquennat culturel, prend beaucoup de retard. Annoncé pour 2012 par Nicolas Sarkozy, on se demande même s’il sera prêt pour janvier 2013. Le projet scientifique est encore indéfini. Dans le même temps, les coûts de construction enflent, sans que leur financement ne soit assuré.
À Lyon, le musée des Confluences peine aussi à sortir de terre. Lancé il y a dix ans, il doit faire face à de nombreux problèmes de construction, entraînant là aussi une montée en flèche du budget. Il est maintenant annoncé pour 2011. Mais s’il est des chantiers qui patinent, il en est qui ne tiennent pas leurs promesses. La grande réforme du réseau culturel français à l’étranger, esquissée en avril puis annoncée en octobre, ne touche pas à l’essentiel : le rattachement maintenu des centres, instituts et services culturels à l’ambassadeur. Ceux-ci seront localement fusionnés, mais ne seront que des « relais » de CulturesFrance. Celle-ci change de statut et deviendra un EPCC sans avoir d’autorité sur le réseau.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°619 du 1 décembre 2009, avec le titre suivant : Du rififi dans le petit monde de l’art

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque