Lundi 24 septembre 2018

Réponse pour

Arlette Laguiller, LO (Lutte ouvrière)

« Envisager une autre société »

Le Journal des Arts

Le 2 août 2007 - 321 mots

L’agenda d’Arlette Laguiller ne lui permettant pas de donner suite, personnellement, à votre questionnaire, elle nous a chargés de vous répondre.

Comme vous le savez certainement, Arlette Laguiller ne sera membre d’aucun gouvernement émanant de la prochaine élection présidentielle et ne pourra donc intervenir concrètement sur les différents points que vous posez.

Cependant, pour répondre à l’un des points de votre questionnaire, celui concernant l’échec de la démocratisation culturelle, nous pensons que l’accès à la culture doit être possible à tous. Pour cela, nous pensons que c’est à l’école de donner ce goût pour la culture en général et pas seulement pour les arts. À cet effet, il faut donner des moyens supplémentaires à l’Éducation nationale. Il faut plus d’enseignants dès l’école maternelle et moins d’élèves par classe. Il faut des moyens pour que ces enfants accèdent très tôt à la culture, au théâtre, aux musées… Des moyens dont ne dispose pas, aujourd’hui, l’éducation.

L’accès aux œuvres d’art est réservé à une élite, très riche, quand elles sont vendues sur le « marché de l’art » et ne sont pas achetées et exposées par les musées.

Elles sont considérées, dans cette société, comme des marchandises comme les autres, sur lesquelles on peut, en outre, spéculer. Plutôt que de laisser des œuvres d’art aux mains de personnes privées qui les laissent dormir dans des coffres-forts de banque, nous pensons qu’il faut les donner à voir à tous. Mais il faudrait pour cela envisager une autre société.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°257 du 13 avril 2007, avec le titre suivant : Arlette Laguiller, LO (Lutte ouvrière)

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque