Une œuvre d’art de Manchester décrétée dangereuse coûtera 2 millions d’euros à son créateur

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 novembre 2008 - 221 mots

MANCHESTER (ROYAUME-UNI) [20.11.08] – L’artiste Thomas Heatherwick paiera deux millions d’euros de dédommagements à la ville de Manchester pour y avoir installé une œuvre qui s’avère dangereuse.

Le créateur de l’œuvre B of the Bang et son équipe de construction ont accepté de payer 2 millions d’euros à la ville de Manchester en guise de dédommagement pour y avoir installé une œuvre dangereuse, annonce BBC. La sculpture, haute de 56 mètres, a été dévoilée près du stade de la ville en 2005, et est constituée de 180 pics d’acier qui partent d’un centre pour rayonner dans toutes les directions. 9 de ces pics ont déjà été enlevés après que l’un d’entre eux est tombé, ne faisant aucune victime. Le designer, Thomas Heatherwick, a accepté de verser les 2 millions d’euros à la municipalité lors d’une négociation à l’amiable. La mairie de Manchester avait entamé des poursuites à son encontre pour rupture de contrat et négligence, et l’affaire devait passer au tribunal fin novembre 2008.

Thomas Heatherwick Studio Ltd et son entreprise de construction, Packman Lucas Ltd, déplorent la fin d’une œuvre « ambitieuse et révolutionnaire », tandis que le conseil municipal de Manchester se félicite de cet arrangement qui leur permettre « de réparer les dommages causés et d’éviter les coûts supplémentaires et les risques impliqués par une procédure judiciaire ».

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque