Samedi 15 décembre 2018

Un réseau d’escrocs qui vendaient des faux Giacometti est démantelé en Allemagne

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 août 2009 - 171 mots

BERLIN (ALLEMAGNE) [21.08.09] – La police allemande a saisi un millier de fausses sculptures d’Alberto Giacometti et trois suspects ont été interpellés.

La police allemande a annoncé le 19 août 2009 la saisie d’un millier de fausses sculptures d’Alberto Giacometti, vendues pour plusieurs millions d’euros par un réseau d’escrocs qui a été démantelé. Selon l’AFP, les objets ont été découverts la semaine dernière dans un entrepôt de 200 m2 ; un marchand d’art de 61 ans, sa femme et un homme de 59 ans ont été interpellés et placés en détention provisoire.

Les trois suspects auraient vendu les faux au moins depuis cinq ans « pour une somme supérieure à 10 millions d’euros la pièce », avec souvent un certificat d’authenticité à la clé. Un livre contenant des informations sur l’origine des oeuvres était présenté aux clients et l’un des escrocs se présentait comme étant un ami de Diego Giacometti. Les statues étaient ainsi présentées comme venant du frère de l’artiste et leur existence comme un secret des héritiers de Giacometti.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque