Dimanche 5 décembre 2021

Roissy-Charles-de-Gaulle se dote d’un espace muséal

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 octobre 2012 - 426 mots

PARIS [25.10.12] – Niché dans la nouvelle zone d’embarquement de l’aéroport parisien, un nouvel espace muséal, déjà surnommé « l’escale musée » ouvrira prochainement ses portes. Présentant les œuvres emblématiques des grands musées de la capitale, il vise à offrir aux voyageurs un dernier aperçu du patrimoine français avant leur départ.

Si ce type d’initiative reste encore rare, installer un espace d’exposition dans un aéroport n’est pas une première en France. En mai dernier, l’aéroport de Toulouse signait un accord de trois ans avec ArtGallery, transformant pour un temps ses espaces de transit en lieu d’exposition. A l’étranger l’aéroport d’Amsterdam accueille les collections du Rijkmuseum.

Le projet initié par Francis Briest, co-président d’Artcurial et l’ADP (Aéroports de Paris) présente cependant quelques spécificités qui font du futur musée de Roissy une idée innovante. La nouvelle salle d’embarquement S4 du terminal 2E de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle se verra bientôt dotée d’un espace d’exposition de 250 m2 rapporte Le Figaro. Destiné à redorer le blason de l’aéroport, le S4 a été conçu dans l’idée de présenter aux voyageurs une vitrine de « l’art de vivre à la française », vitrine qui ne saurait être complète sans la présence d’un lieu dédié aux arts. Cet espace muséal accueillera des sélections d’œuvres emblématiques issues des grands musées et fondations parisiens. La première de ces expositions temporaires, qui dureront 6 mois, présentera une cinquantaine de peintures et sculptures sélectionnées parmi les collections du Musée Rodin.

Situé près des portes d’embarquement, entre « le café cubiste » et quelques boutiques de luxe, l’espace muséal sera le dernier souvenir que les voyageurs emporteront de leur périple parisien. Son développement a été confié aux soins du cabinet Wilmotte. La mise en scène sera assurée par le scénographe Hubert le Gall, et Serge Lemoine, ancien président du musée d’Orsay, gérera la programmation. Côté financement, l’ADP a mis en place un fonds de dotation – présidé par François Rubichon - destiné à couvrir le coût des expositions à venir. L’accès aux expositions sera gratuit, et les horaires d’ouverture seront adaptés à ceux des vols internationaux afin de garantir un accès continu aux passagers en partance pour l’Asie, l’Amérique latine ou l’Amérique du Nord, les trois grandes destinations qui transiteront par le S4. Avec un total annuel de 100 millions de passagers à Paris, le musée de Roissy pourrait attirer entre 1 500 et 2 000 visiteurs par jour selon les estimations.

L’ouverture du musée, initialement prévue entre le 10 et le 11 décembre 2012 est reportée à une date inconnue, en raison du retard pris dans les travaux.

Légende photo

Aéroport Paris Charles de Gaulle, Terminal 2E où se tiendra l'espace d'exposition - © Photo Christoph Mend - 2008 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque