Dimanche 15 septembre 2019

Une sculpture monumentale de Richard Wilson au Heathrow Terminal de Londres

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 25 avril 2014 - 261 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [25.04.14] – Le sculpteur britannique Richard Wilson a livré une sculpture de près de 80 mètres de long au Heathrow Terminal Airport de Londres suite à un concours international organisé en 2010.

L’œuvre de Richard Wilson, intitulée Slipstream, sera inaugurée le 23 juin au Heathrow Terminal Airport de Londres. Cette sculpture monumentale répond à une commande lancée en 2010 via un concours international remporté par l’artiste britannique. Ce projet entre dans le cadre de la construction du nouveau terminal remplaçant celui détruit en 2009.

Le président de l’Arts Council England, Sir Peter Bazalgette a précisé au journal The Guardian que la commande s’inscrivait dans une volonté de rendre l’aéroport plus attractif pour les passagers mais également de faire de Londres une vitrine pour la culture. Avec un coût de 2,5 millions de livres, la sculpture de Richard Wilson ne détrône toutefois pas l’œuvre d’Anish Kapoor commandée à un coût supérieur pour le parc olympique.

Les plans dévoilés en 2011 de la sculpture proposée par Richard Wilson représentent une traînée laissée par un avion dans le ciel au cours d’une manœuvre. La torsion en aluminium de près de 77 tonnes et 80 mètres de long s’enchevêtre ainsi dans les colonnes de la cour intérieure du terminal.

Richard Wilson est un sculpteur britannique né en 1953. Nominé à deux reprises pour le Turner Prize en 1988 et 1989, il a notamment été résident de la DAAD (German Academic Exchange Service) de Berlin en 1992. Il a également participé à la biennale de Venise en 1986 pour le pavillon de la Grande-Bretagne.

Légende photo

Le nouveau bâtiment en construction du Terminal 2 de l'Aéroport Heathrow, Londres - © Photo Bartosh.s - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque