Dimanche 18 février 2018

Record mondial pour une sculpture de Giacometti chez Sotheby’s

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 février 2010

LONDRES [05.02.10] – Une sculpture de Giacometti, « L’Homme qui marche I », bat le record mondial pour une œuvre d’art vendue aux enchères avec un prix d’adjudication de 74,2 millions d’euros (65 millions de livres) et marque ainsi un rebond inattendu du marché de l’art.

« Il s’agit de l’œuvre d’art vendue dans une vente publique pour le prix le plus élevé » a déclaré une porte-parole de Sotheby’s. Prix de vente plus de trois fois supérieur à l’estimation haute de 18 millions de livres. La sculpture détrône ainsi les tableaux de Pablo Picasso, le « Garçon à la pipe » vendu pour 104,2 millions de dollars (58 millions de livres) en mai 2004 par Sotheby’s à New York et « Dora Maar au chat » vendu 95 millions de dollars en 2006 ainsi que le « Portrait d’Adèle Bloch-Bauer II » de Klimt adjugé à 87,9 millions de dollars chez Christie’s à New York en 2006.

Selon le Guardian, une véritable atmosphère d’anticipation et d’excitation se faisait sentir dans la salle de vente. L’intérêt pour la sculpture est perceptible dès le début de la vacation. Certains enchérissent avant même que l’auctioneer, Henry Wyndham, ne prenne la parole. La pièce a été adjugée « après huit minutes d’une bataille d’enchères rapide et furieuse entre au moins dix acheteurs potentiels » a décrit Sotheby’s. L’acquéreur, dont l’identité n’a pas été divulguée, a enchéri par téléphone.

L’œuvre fondue en 1961 était la propriété de la Commerzbank après l’acquisition par cette dernière de sa concurrente la Dresdner Bank. La Commerzbank a fait savoir qu’elle donnerait le produit de la vente à des œuvres caritatives.

Cette vente montre que les acheteurs ont renouvelé leur confiance dans les ventes aux enchères. Dans le Wall Street Journal, un marchand d’art installé à Monte-Carlo déclare que cette vente montre « qu’après une année difficile peu favorable, les grands acheteurs sont de nouveau prêts à investir leur argent dans l’art ». Alors que les prix des enchères pour l’art contemporain ont baissé d’environ 50%, ceux des œuvres classiques et modernes continuent d’augmenter.

Pour les acheteurs, cette vente était une opportunité unique. La sculpture est considérée comme l’une des plus importantes de Giacometti. La réputation de l’artiste italo-suisse a été renforcée ces dernières années par les expositions du Museum of Modern Art à New York, du Centre Georges Pompidou à Paris et à de la fondation Beyeler à Bâle.

Le précédent record pour une œuvre de Giacometti s’élève à 27,5 millions de dollars pour la « Grande femme debout II » en mai 2008 chez Christie’s à New York.

Il reste la possibilité pour les enchérisseurs déçus d’admirer 2 des 5 autres exemplaires à la fondation Maeght à Saint-Paul de Vence (Alpes Maritimes).

Lire notre chronique sur l'exposition \"Alberto Giacometti\" qui se tient jusqu'au 20 f%26eacute;vrier au Mus%26eacute;e Rath %26agrave; Gen%26egrave;ve

Légende photo

Alberto Giacometti - L'Homme qui marche I (1960/1961) - bronze - h. 183 cm - numéroté 2/6 - 6 exemplaires 4 EA - Fonderie Susse - Paris - © www.sothebys.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque