Mercredi 24 octobre 2018

Ventes publiques

Les grandes ventes de New York ignorent la crise financière

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 mai 2010 - 256 mots

NEW YORK [17.05.10] - Avec un total de plus de 1,1 milliards de dollars, les grandes ventes d’art impressionniste, moderne et contemporain à New York en mai, signalent une reprise du marché de l’art.

Les collectionneurs semblent avoir retrouvé le chemin des deux grandes maisons de vente new-yorkaises au mois de mai et ignorer superbement les péripéties financières du moment.

Les 7 sessions des grandes ventes d’art impressionniste, moderne et contemporain de New York chez Christie’s et Sotheby’s ont réalisé un chiffre d’affaire total de 1,1 milliards de dollars, soit près du triple du CA de l’an dernier (407 millions de dollars).

Le marché n’a pas retrouvé le niveau de 2008 (1,5 milliards de dollars), et encore moins celui de 2007 (1,87 milliards de dollars), mais il a retrouvé de la vigueur.

La saison a été marquée par un nouveau record absolu. Picasso a retrouvé la première place avec « Nu au plateau de sculpteur » (106 millions de dollars, Christie’s), un temps occupée avec « L’Homme qui marche » de Giacometti (104 millions de dollars). Sotheby’s à quant à elle consacré une nouvelle fois Andy Warhol, dont un autoportrait s’est adjugé 32,5 millions de dollars. 6 enchérisseurs se sont battus pour essayer d’emporter la toile.

Grâce au Picasso, Christie’s gagne cette manche contre sa rivale de toujours avec un produit vendu de 627 millions de dollars. L’action Sotheby’s (Christie’s n’est pas cotée) poursuit sa remontée, avec un palier à 33$ en mai après un plus bas à 6,71$ en février 2009. Elle a retrouvé son niveau de janvier 2008.

Légende photo

Christie's New York - photographe : David Shankbone - Licence Creative Common 2.5

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque