Plan de relance américain : 75 millions de dollars pour les arts

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 février 2009

WASHINGTON (ETATS-UNIS) [20.02.09] – Totalisant une somme de 787 milliards de dollars, le plan de relance signé par le président américain Barack Obama dotera les arts de seulement 75 millions de dollars.

Le président américain Barack Obama a signé le 17 février un plan de relance économique dans le but de stimuler la création d’emplois aux Etats-Unis. Totalisant 787 milliards de dollars, cet aide n’accordera aux institutions artistiques que 75 millions de dollars, soit 50 millions à la National Endowment for the Arts et 25 millions au Smithsonian Institution. Cette modique somme a pourtant été bien accueillie car les arts risquaient d’être complètement exclus du plan de relance.

Si le texte approuvé par la Chambre des représentants comportait les 50 millions de dollars à la National Endowment for the Arts, celui du Sénat bannissait tout financement destiné aux arts. L’amendement du sénateur d’Oklahoma Tom Coburn interdisait les investissements dans les musées, les théâtres et les centres d’art, domaines artistiques qu’il regroupait avec les casinos, les terrains de golf, les piscines publiques... Beaucoup d’autres figures politiques, démocrates et républicaines, estimaient aussi que l’aide financière accordé à l’industrie culturelle était du gaspillage. La grande majorité des critiques est venue de l’opposition qui, selon le New York Times, « a dénoncé les arts comme étant les bonbons de l’élite gauchiste et n’ayant aucune place dans un plan de relance d’urgence».

Ainsi, avant l’accord final entre ces deux chambres du Congrès américain le 12 février, un intense débat a occupé les médias aux Etats-Unis : les emplois du milieu artistique sont-ils de vrais emplois ?, s’est demandé le Los Angeles Times.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque