Mercredi 20 novembre 2019

Politique

Zahi Hawass encore une fois congédié du gouvernement égyptien

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 22 juillet 2011 - 220 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [22.07.11] – Dans le cadre d’un important remaniement ministériel, Zahi Hawass quitte pour la deuxième fois le gouvernement égyptien. Ses relations personnelles avec le président destitué Hosni Moubarak auront eu raison de ses efforts pour rester en place.

Chef du Conseil suprême des antiquités, Zahi Hawass avait été promu secrétaire d’Etat sous le président Hosni Moubarak. En février 2011, ce dernier a été contraint de démissionner sous la pression du peuple. Zahi Hawass avait alors démissionné, avant d’être réinvesti dans ses fonctions un mois plus tard. En juillet 2011, il ne figure plus sur la nouvelle liste des membres du gouvernement.

Le 21 juillet 2011, le Premier ministre égyptien Essam Charaf a rendu public son remaniement ministériel. « Je m’en vais » car le gouvernement « est un bazar dont je ne veux pas faire partie », a immédiatement déclaré Zahi Hawass.

La veille encore, l’ancien secrétaire aux antiquités égyptiennes s’était rendu sur le site d’un musée en construction près du Caire. Mais, il a d’ores et déjà trouvé d’autres projets. « J’ai plein de livres à écrire, j’ai des propositions venant des Etats-Unis, d’Irlande, du Japon », a-t-il assuré.

A cette heure, le Premier ministre Essam Charaf ne lui aurait pas encore trouvé de successeur. Selon la presse nationale, ce secrétariat d’Etat pourrait même être supprimé.

Légende photo

Zahi Hawass - Source Wikimedia

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque