Mercredi 25 novembre 2020

Musée

Un nouveau musée pour la marine américaine

Par Lorraine Lebrun · lejournaldesarts.fr

Le 19 octobre 2020 - 484 mots

WASHINGTON / ÉTATS-UNIS

Avec un nouveau bâtiment prévu en 2025, l’US Navy entend revitaliser son musée actuellement enclavé dans une base militaire.

Vue d'architecte du futur musée de la marine américaine à Washington. © NMUSN
Vue d'architecte du futur musée de la marine américaine à Washington.
© NMUSN

A l’occasion du 245e anniversaire de l’US Navy, le secrétaire à la Marine des États-Unis Kenneth J. Braithwaite a annoncé le 13 octobre dernier l’ouverture à venir d’un nouveau Musée national de la Marine (National Museum of US Navy) à Washington D.C.

Pour 450 millions de dollars, un bâtiment construit spécialement viendra remplacer le musée existant, désuet, installé depuis plus de 50 ans dans une ancienne usine d’armes à feu de l’ancien chantier naval Navy Yard, à Washington D.C., sur les rives de l’Anacostia. 

Le futur musée ne devrait pas être déplacé très loin, mais il devrait sortir du périmètre de sécurité de cette base militaire marine, qui accueille notamment l’administration de l’US Navy et dont les protocoles de sécurité ont été drastiquement renforcés suite au 11 Septembre et surtout à la tuerie survenue sur le site en 2013 – faisant 12 victimes, soit une des plus meurtrières ayant eu lieu sur une base militaire américaine. Aujourd’hui, les visites doivent être approuvées à l’avance et aucune place de stationnement n’est prévue pour les visiteurs. 

Les discussions sont toujours en cours pour acquérir un terrain de 2,5 ha, situé « aux alentours du site historique de Washington Navy Yard ». Le déplacement du musée en dehors du périmètre sécurité entend donner au public « un accès illimité à l’histoire et au patrimoine de l’US Navy »

Selon Samuel Cox, directeur de la Naval History and Heritage Command, le département chargé de l’Histoire et du Patrimoine de l’US Navy, ce nouveau musée devrait permettre d’attirer 2 millions de visiteurs par an, contre seulement un peu plus de 100 000 actuellement. Dans le prolongement de cette volonté d’ouverture au public, l’accès au musée sera gratuit.

L’US Navy a diffusé les visuels de l’architecture du futur bâtiment, fortement influencée par les campus à l’américaine, s’organisant autour d’un vaste hall circulaire entièrement vitré. La muséographie comprendra des dispositifs interactifs et des présentations 4D, ainsi que des artefacts historiques afin de montrer « le rôle indispensable que la Navy a joué – et continue de jouer – pour la défense de la nation ». Le lieu ambitionne donc d’embrasser une dimension éducative et culturelle, mais servir également de « centre cérémoniel » en hommage aux marins qui servent ou ont servi dans l’US Navy. 

« Nous ne sommes pas le ministère de la propagande » a précisé Samuel Cox, directeur de la Naval History and Heritage Command au Washington Post. « Mon travail est de raconter l’histoire exacte de l’US Navy. La plupart du temps, elle est glorieuse. Mais il y a aussi des tragédies, des défaites, des bouffonneries. Tout y est. »

Le Naval History and Heritage Command coordonnera les travaux, qui devraient débuter en 2023. L’ouverture est prévue pour 2025, à l’occasion des 250 ans de l’US Navy. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque