Lundi 10 décembre 2018

Donation

Un Juan Gris à 27 millions d’euros rejoint le MET

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 17 septembre 2018 - 319 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Grâce au mécénat du milliardaire Leonard Lauder, le musée a acquis La Table de musicien, dispersé lors de la vente Rockefeller.

Juan Gris La table de musicien
Juan Gris, La table de musicien, 1914, 82 x 60,5 cm, huile, gouache, crayons de cire colorés, fusain et papier collé sur toile.

Un chef-d’œuvre de Juan Gris, La Table de musicien (1914) rejoint les collections du Metropolitan Museum of Art de New York, grâce au mécénat de Leonard A. Lauder, milliardaire et collectionneur américain, qui a permis l’acquisition de l’œuvre durant la vente de la collection Rockefeller, en mai dernier.

La toile, désormais accessible au public, avait été la septième adjudication la plus élevée - 31,8 millions de dollars (27,3 millions d’euros), de la vente Rockefeller qui avait récolté un total de 646 millions de dollars (554 millions d’euros).

Le directeur du MET, Max Hollein, s’est évidemment réjoui de cette acquisition, soulignant son importance majeure dans l’œuvre de l’artiste : « Cette œuvre rejoint six autres collages de l’artiste et illustre un moment fondamental de sa carrière, offrant une représentation de ses incursions expérimentales à travers le collage »

« Depuis sa première donation en 2013, Leonard Lauder a enrichi la collection de cinq œuvres majeures. Son inlassable engagement et son incroyable générosité sont exemplaires et illustrent une tradition de près de 150 ans : le soutien des collectionneurs et des donateurs, essentiel au succès de notre musée », a ajouté Daniel Weiss, le président du MET. 

Leonard A. Lauder, âgé de 85 ans, 113e fortune mondiale en 2018 selon le magazine Forbes, est le fils aîné de Joseph et Estée Lauder, les fondateurs de la célèbre marque de cosmétique. Il effectue la totalité de sa carrière au sein de l’entreprise familiale dont il est aujourd’hui président émérite.

En avril 2013, il avait fait don au Metropolitan Museum of Art de 78 œuvres cubistes, rassemblées entre 1973 et 2013 et estimées à près d’un milliard de dollars. Il avait également donné 22 millions de dollars (19 millions d’euros) qui avait permis au musée de financer le Leonard A. Lauder Research Center for Modern Art.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque