Jeudi 13 décembre 2018

Donation

L’héritier d’Estée Lauder donne au MET 78 œuvres modernes estimées 1 milliard de dollars

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 11 avril 2013 - 349 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

NEW YORK (ÉTATS-UNIS) [11.04.13] - Le philanthrope Leonard Lauder, président émérite du conseil d’administration du Whitney Museum of American Art, a offert pour plus d’un milliard de dollars d’œuvres cubistes au MET.

Le Metropolitan Museum of Art (MET) a accepté le 9 avril 2013 un don de 78 œuvres cubistes émanant du milliardaire Leonard Lauder.

33 œuvres de Pablo Picasso, 17 de Georges Braque, 14 de Juan Gris et 14 de Fernand Léger, réalisées entre 1909 et 1914 rejoignent notamment les collections de l’institution new-yorkaise qui fera de cette donation l’objet d’une exposition à l’automne 2014.

La collection Lauder, rassemblée entre 1976 et 2013 et estimée à un milliard de dollars serait une « des plus importantes du monde », selon Thomas Campbell, directeur du MET, car « rassemblant un nombre inégalé de chefs-d'oeuvre et travaux iconiques du cubisme » comme Notre avenir est dans l'air (1912), Eva (1913) et Vive la France (1914-1915) de Picasso.

Campbell s’est également réjoui d’une dotation de 22 millions de dollars, financée en partie par Lauder, qui permettra au MET de créer un nouveau centre de recherche consacré à l'art moderne. Héritier de la multinationale de cosmétiques Estée Lauder Inc fondée par ses parents, Leonard Lauder, 80 ans, est également un grand philanthrope, classé 60e parmi les personnalités les plus influentes de l’art par Le Journal des Arts en 2011. Président émérite du conseil d’administration du Whitney Museum of American Art depuis 1994, il en est le principal mécène : en 2008, il a notamment donné 131 millions de dollars pour renflouer les caisses de l’institution après le désengagement du groupe Philip Morris.

Selon le magazine Forbes, il est la 24e personne au monde à avoir donné plus d'un milliard de dollars de son vivant. Sa collection de peintures cubistes correspondrait à 13,5% de sa fortune personnelle.

« J'ai choisi le Met pour partager cette collection, parce que je pense qu'il est essentiel que le cubisme - et aussi l'art qui l'a suivi - soient vus et étudiés dans les collections de l'un des plus grand musées encyclopédiques du monde », a-t-il déclaré.

Légende photo

Georges Braque - The Violin (Mozart-kubelick) (1912) - Huile sur toile - 46 x 61 cm - Leonard A. Lauder Cubist Collection - Photo Wikipedia

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque