Mercredi 26 février 2020

Château

Un château du XVIIe siècle transformé en appartements de luxe

Par Jinane Dolbec · lejournaldesarts.fr

Le 7 février 2020 - 464 mots

JOUARS - PONTCHARTRAIN / YVELINES

Le projet suscite la colère d’associations patrimoniales mais en revanche satisfait le maire de la ville.

Le château de Pontchartrain, dans les Yvelines. © Photo Alan Jannsoone, CC BY-SA 1.0
Le château de Pontchartrain, dans les Yvelines.

Le château de Pontchartrain, dans les Yvelines, à 40 km de Paris, a été racheté il y a quelques mois par un entrepreneur spécialisé dans la rénovation de monuments historiques. Son projet consiste à créer des appartements de haut standing dans le château et ses dépendances, ainsi que dix-huit logements sociaux dans une maison en ruine, située dans le parc. Le permis de réhabilitation a été signé en juin 2019, et les travaux, débutés en septembre dernier, sont estimés à 15 millions d’euros.

Le projet ne fait pas l’unanimité, particulièrement auprès des défenseurs du patrimoine. Julien Lacaze, président de l’association Sites et Monuments, fait partie de ceux qui se sont opposés au projet. « C'est un monument majeur qui est complètement banalisé. C'est la banlieue qui entre dans un monument historique », a-t-il soutenu . « Ça va contre l'intérêt général. L'intérêt général, c'est de maintenir un monument historique dans son intégrité et dans son esprit. Ce n'est pas fait pour être divisé entre plusieurs propriétaires. »

L’entreprise Azurel, chargée des travaux, a néanmoins affirmé que l’édifice, dont une partie est classée monument historique, conservera son authenticité. « C’est un monument historique, il est impossible de changer son apparence. Ce château sera refait de façon qu’il soit de nouveau regardé », a promis Patrice Burel, cogérant de la société. Afin de mener le projet à bien, Azurel a fait appel à l’assistance d’un architecte du patrimoine et de la Direction régionale des affaires culturelles.

Pour Hervé Lemoine, le maire de Jouars-Pontchartrain, ce projet de rénovation est un soulagement. « Derrière les fenêtres, il n'y a pas de plafond et de plancher, c'est un château qui a manifestement besoin d'être restauré, et nous avons la chance d'avoir un vrai projet qui permet de le sauver », a-t-il déclaré.

La Ville est aussi actrice de la transaction, puisqu’elle prévoit de racheter le parc de 60 hectares dessiné par Le Nôtre, le jardinier du Louis XIV, qui sera ouvert au public. « C’est un souhait que l’on a », explique le maire. « Le château a toujours été privé. Les Chartripontains ne connaissent pas vraiment leur château. On voulait leur ouvrir ce lieu pour leur offrir la possibilité de se l’approprier. » La mairie envisage par ailleurs d’installer des activités nautiques et une zone de pêche sur les pièces d’eau du terrain.

Le château de Pontchartrain fut édifié au milieu du XVIIe siècle, selon le plan français traditionnel en U, avec un corps central encadré de deux ailes et entouré de douves. La famille Lagasse, propriétaire du château depuis 1934, souhaitait le vendre depuis les années 1970. Il avait été envisagé d’y installer la mairie et un collège, ou encore une annexe du Musée du Louvre, mais ces projets n’ont jamais abouti.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque