Lundi 21 septembre 2020

Musée - Nomination

Retour de Sylvie Patry au Musée d’Orsay

Par Carole Blumenfeld · lejournaldesarts.fr

Le 21 juin 2017 - 350 mots

PARIS [21.06.17] - Sylvie Patry quitte la Fondation Barnes après seulement un an et demi pour prendre le poste de directrice de la conservation et des collections du Musée d’Orsay.

Sylvie Patry, directrice de la conservation et des collections du musée d’Orsay © Photo Keristin Gaber
Sylvie Patry, directrice de la conservation et des collections du musée d’Orsay
© Photo Keristin Gaber

Laurence Des Cars, la nouvelle présidente du Musée d’Orsay, réorganise son état-major. Début mai, Arnaud Oseredczuk, ancien conseiller « financement de l’économie et euro » de François Hollande à l’Elysée, qui avait rejoint la Cour des comptes a été nommé administrateur de l’Etablissement public du Musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie tandis que Cécile Debray a pris la tête de l’Orangerie. Aujourd’hui, le musée annonce le retour de Sylvie Patry qui deviendra la directrice de la conservation et des collections.

Le poste laissé vacant après le départ de Xavier Rey pour la direction des musées de Marseille devrait couvrir des champs plus larges que celui qu’il occupait alors comme directeur des collections, puisque Sylvie Patry devrait prendre une large part à la programmation des expositions.

Lors de son départ aux Etats-Unis, elle n’avait pas caché son souhait de revenir un jour à Orsay où elle a déjà passé dix ans. Elle était depuis janvier 2016 directrice adjointe pour les collections et les expositions auprès de Thom Collins, directeur exécutif et président de la Fondation Barnes. Elle restera d’ailleurs jusqu’en 2019 commissaire consultante pour le musée de Philadelphie où elle continuera de participer au projet de catalogue raisonnée du fonds Cézanne, tandis que la conservatrice Cindy Kang assurera l’intérim.

Commissaire des expositions du Grand Palais, « Renoir au XXe siècle » en 2009, « Claude Monet, 1840-1926 » en 2010 et au Musée du Luxembourg de « Paul Durand-Ruel. Le Pari de l’impressionnisme » en 2014, elle prépare à la Barnes « Mohamed Bourouissa: Urban Riders » qui ouvrira le 20 juin, « Kiefer Rodin » pour le 17 novembre prochain mais aussi « Renoir: Father and son/ Painting and cinéma » en partenariat avec la Cinémathèque française pour mai 2018 et enfin « Berthe Morisot, Woman impressionist » en collaboration avec le Dallas Museum of Art et le Musée national du Québec pour octobre 2018. Il y a tout lieu de croire que ces deux dernières expositions feront maintenant une étape à Paris.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque