Mardi 11 décembre 2018

Musée

Musée des Tissus de Lyon : la direction en place, il reste « à écrire le projet »

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 2 octobre 2018 - 356 mots

LYON

Le musée des Tissus de Lyon a franchi une nouvelle étape avec l'arrivée d'une nouvelle conservatrice et l'installation de son comité scientifique, chargé de rédiger le projet de « renaissance » de cette institution, qui a frôlé la fermeture.

Le Génie de la Fabrique au Musée des Tissus à Lyon
Vue de l'exposition « Le Génie de la Fabrique  » présentée en 2016 au Musée des Tissus
Photo Pierre Verrier
© Lyon, MTMAD

"Maintenant, nous savons que, non seulement le musée sera sauvé, mais que nous allons écrire ensemble la renaissance du musée des Tissus. L'objectif est de projeter ce musée dans le XXIe siècle", a déclaré lundi devant la presse Laurent Wauquiez à l'occasion de l'installation du comité scientifique, présidé par Sophie Makariou, présidente du musée Guimet à Paris.

"Le financement est maintenant bouclé", a assuré le président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes, en précisant que 50 millions d'euros seront investis par la région et 5 millions par le ministère de la Culture. M. Wauquiez a souligné que l'animateur Stéphane Bern, qui préside le comité d'honneur du musée lyonnais, avait "pesé de tout son poids" pour éviter que "des pressions politiques" remettent en cause cette enveloppe gouvernementale. Quant au budget de fonctionnement, qui s'élève à environ 1,5 million par an, un million d'euros proviendra de la région et 500.000 euros de la Chambre de commerce et d'industrie. Une aide "rarissime" de 300.000 euros pendant 3 ans émanera du ministère de la Culture, selon M. Wauquiez.

Actuelle propriétaire du lieu, la CCI a voté "à l'unanimité" la cession du musée à la région pour l'euro symbolique, a indiqué son président Emmanuel Imberton. "Il reste maintenant le plus important, c'est d'écrire le projet", a ajouté M. Wauquiez, en évoquant l'idée d'en faire "un lieu d'exposition d'art contemporain", "un centre de formation sur les métiers de la restauration, sur les métiers d'arts et les métiers de la mode" avec aussi "l'accueil en résidence de créateurs de mode".  Il a également dit souhaiter que les travaux débutent dès 2020.

La nouvelle directrice du musée, Esclarmonde Monteil, qui dirigeait jusqu'alors le musée de la Toile de Jouy à Jouy-en-Josas (Yvelines), a précisé que le projet scientifique devait être rédigé "avant la fin de l'année".  "Pour tout spécialiste du textile, le musée des Tissus, c'est le Graal", a-t-elle confié aux journalistes.

Cet article a été publié par l'AFP le 1er octobre 2018.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque