Dimanche 16 décembre 2018

Nomination

Martin Ajdari retourne au ministère de la Culture

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 21 mai 2015 - 267 mots

PARIS

PARIS [21.05.15] – Martin Ajdari a été nommé le 20 mai directeur général des médias et des industries culturelles au ministère de la Culture et de la Communication. Il y remplace Laurence Franceschini, qui occupait ce poste depuis 2007 et prendra ses fonctions le 3 juin.

La nomination de Martin Ajdari en tant que directeur général des médias et des industries culturelles (DGMIC) au sein du ministère de la Culture et de la Communication a été entérinée lors du Conseil des ministres du mercredi 20 mai. Il y remplace Laurence Franceschini, nommée de son côté au Conseil d’Etat, et qui occupait ce poste depuis 2007. Il prendra ses fonctions le 3 juin.

Diplômé de l’ESCP (École Supérieure de Commerce de Paris) et de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, ancien élève de l’ENA (promotion René Char), il a été conseiller au cabinet du ministre des Finances Laurent Fabius et a occupé entre autres, les postes de directeur général délégué à la gestion et à la production de Radio France (2004-2009), directeur adjoint de l’Opéra de Paris (2009-2010), puis secrétaire général de France Télévision (2010-2014).

Il connaît déjà le ministère de la Culture pour avoir été directeur du cabinet d’Aurélie Filippetti puis de Fleur Pellerin quand celle-ci a succédé à l’élue de Metz. Il quitte ses fonctions en novembre 2014 et est remplacé par Fabrice Bakhouche. Depuis mars 2015, Martin Ajdari était chargé de coordonner le projet de l’Hôtel de la Marine. Un dossier sensible, depuis que François Hollande, sur la pression de Laurent Fabius, a demandé à ce que ce lieu fasse la promotion de la gastronomie française.

En savoir plus
Consulter la biographie de Martin Ajdari

Légende Photo :
Martin Ajdari - © D.R.

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque