Mercredi 26 février 2020

Musée

Los Angeles : le musée du cinéma ouvrira cette année avec un hommage à Kirk Douglas

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 10 février 2020 - 459 mots

LOS ANGELES / ETATS-UNIS

Attendu de longue date, le musée du cinéma de Los Angeles ouvrira ses portes cette année et comprendra un hommage au défunt Kirk Douglas, a annoncé l'Académie des Oscars, qui porte le projet.

Kirk Douglas dans les années 50
Kirk Douglas dans les années 50
Photo Wikimedia

Il aura fallu près d'un siècle pour que l'idée d'un musée consacré au 7e art voie le jour et le bâtiment conçu par l'architecte italien Renzo Piano, censé ouvrir ses portes en 2017, a accusé retard sur retard. C'est en amont de la 92e édition des Oscars que l'Académie a finalement organisé vendredi pour la presse une visite du site, qui n'est pas situé à Hollywood mais à quelques kilomètres plus au sud.

Une gigantesque sphère de verre, d'acier et de béton se dresse sur un flanc du musée, semblant flotter au-dessus du sol pour incarner "la magie des films". Reliée par des passerelles au bâtiment principal, elle abrite une salle de cinéma de 1 000 places équipée des technologies dernier cri. La mission du musée sera de retracer l'histoire du cinéma, ses innovations, et de montrer aux visiteurs les techniques mises en oeuvre pour réaliser un film.

Côté curiosités, on trouvera dans les vitrines les célèbres escarpins rouges de Judy Garland dans Le Magicien d'Oz, les portes du fictif Rick's Café Américain fréquenté par Humphrey Bogart dans Casablanca, ou encore la cape de Dracula portée par Bela Lugosi dans le film de 1931. S'y trouveront aussi en bonne place des souvenirs évoquant Kirk Douglas, légende d'Hollywood décédée mercredi à l'âge de 103 ans. "Nous sommes proches de la famille Douglas. Nous avons des objets liés à Kirk, son histoire sera racontée dans le musée", a assuré à l'AFP le directeur des lieux, Bill Kramer. Lorsque des stars du cinéma disparaissent, le musée "est un endroit qui doit contribuer à raconter leur histoire, c'est la mission que nous nous sommes fixé", ajoute-t-il.

L'essentiel du bâtiment est achevé et plus de 3 600 m2 de galeries et de salles d'expositions sont en cours d'aménagement. Pour son ouverture officielle, le musée organisera une rétrospective consacrée à Hayao Miyazaki, dont les chefs-d'œuvre d'animation du studio Ghibli (Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké, etc.) ont souvent été sélectionnés aux Oscars, qui l'ont récompensé en 2003 pour Le Voyage de Chihiro. La rétrospective sera suivie par une exposition sur l'histoire des réalisateurs noirs américains et leur contribution au cinéma de leur pays.

Les Oscars ont cette année encore été critiqués pour leur manque de diversité ethnique et culturelle. Hormis la Britannique Cynthia Erivo (Harriet), tous les acteurs et actrices en lice sont blancs et aucune femme n'a été retenue chez les réalisateurs. Le musée du cinéma veut contribuer au changement "en racontant toute l'histoire" du cinéma, "dans sa grande diversité", a insisté M. Kramer.

Cet article a été publié par l'AFP le 8 février 2020.
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque