Musée

L’installation d’une antenne de la Smithsonian Institution à Londres se confirme

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 17 avril 2018 - 397 mots

LONDRES / ROYAUME UNI

Après un projet d’implantation avorté en 2015, le musée américain a approuvé l’ouverture d’un espace en collaboration avec le V&A. 

Le Tower bridge aux couleurs des Jeux Olympiques, Londres, 2012
Le Tower bridge aux couleurs des Jeux Olympiques, Londres, 2012
Photo ahnssoni

Dans le sud-est de Londres, l’ancien quartier des JO de 2012, accueillera le futur musée conjoint du Smithsonian Institution et du Victoria and Albert Museum. Le projet, qui n’est pas complètement officialisé, a été approuvé à l’unanimité par le conseil d’administration de la Smithsonian. Le secrétaire général de l'institution, David Skorton, se rendra à Londres le mois prochain. Plus de précisions devraient être annoncées lors d’une conférence sur les avancées du projet de réaménagement du quartier Queen Elizabeth Olympic Park organisée par le maire de Londres Sadiq Khan, comme le rapporte The Washington Post.

En 2015, sur une proposition de l’ex-maire de Londres Boris Johnson, la Smithsonian annonçait vouloir s’installer dans le quartier de Queen Elizabeth Olympic Park. Un nouvel édifice, avec une ouverture prévue en 2021, devait servir d’écrin à des expositions permanentes et temporaires d’œuvres de sa collection. En 2016, la Smithsonian revoyait ses plans et annonçait s’associer avec le Victoria and Albert Museum. Les négociations ont duré deux ans avant l’accord du conseil d’administration de l’institution américaine qui s’est réuni début avril. Pour David J. Skorton :  « nous développerons certains programmes ensemble, et il y aura un important travail de collaboration, en second lieu, de temps à autre nous développerons nos propres expositions temporaires. »

Un bâtiment, d’une surface entre 740 m2 et 930 m2, sera construit en collaboration entre les deux institutions. Le financement proviendra de la Foundation for Future London. 

Le musée s'insère dans le plan de réhabilitation de l’ancienne zone industrielle de Stratford. Le quartier Olympicopolis, qui a commencé à changer de visage pour accueillir les JO d'été de 2012, bénéficie d’un budget de 850 millions de livres (980 M€), et devrait devenir un lieu culturel important. Parmi les autres constructions de l’ancienne zone industrielle, le centre aquatique de Zaha Hadid  et la tour d’Orbit d’Anish Kapoor et de Cecil Balmond sont emblématiques du projet, bien que très polémiques. Le quartier accueillera également d’autres institutions culturelles à l’instar d’une antenne du théâtre Sadler’s Wells. 
 
Fondée en 1846 et principalement basée à Washington, la Smithsonian Institution regroupe des centres d’education et de recherches, 19 musées et un zoo. En 2017, le vaste complexe a accueilli 219 expositions et 31,1 millions de visiteurs. Pour l’institution il s’agit d’un premier espace pérenne à l’international. 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque