Dimanche 23 février 2020

Monument

Les Journées européennes du patrimoine 2019 sous tension

Par Antonin Gratien · lejournaldesarts.fr

Le 21 septembre 2019 - 635 mots

EUROPE

Placée sous le thème du divertissement, cette 36e édition risque d’être perturbée par des manifestations de rue. 

Les Journées du Patrimoine 2019 © Ministère de la Culture
Les Journées du Patrimoine 2019
© Ministère de la Culture

C’est l’un des rendez-vous incontournables des Français. Comme chaque année depuis 1984, les Journées européennes du patrimoine ouvrent durant ce week-end les portes de milliers de lieux officiels, historiques ou insolites. En 2018, 12 millions de français avaient participé à l’évènement qui, pour sa 36e édition, s’organise autour du thème « Arts et divertissement ». À cette occasion, le patrimoine du spectacle et des sports est mis à l’honneur. Une approche festive qui risque d’être perturbée par les manifestations des « gilets jaunes ».

Le Théâtre du Châtelet participe pour la première fois aux Journées du Patrimoine. © Photo 4net, 2015,
Le Théâtre du Châtelet participe pour la première fois aux Journées du Patrimoine
Photo 4net

Coulisses et pratiques du spectacle

Parmi les 17 000 institutions participantes cette année, on compte de grands habitués (Palais de l’Elysée, musées nationaux…), mais aussi plusieurs cinémas, théâtres et espaces sportifs. Dans la capitale, le Théâtre du Châtelet, rouvert le 13 septembre après 2 ans de travaux, répond à l’appel pour la première fois en organisant des visites dans ses décors fraîchement restaurés. 

Au bois de Boulogne, le célèbre hippodrome de Longchamp donne gratuitement accès à des courses hippiques et des animations dédiées au jeune public, entre balades à poney, ronde sur un carrousel et rencontre avec les jockeys. Les 64 cinémas Pathé Gaumont du territoire français projettent gratuitement quatre films restaurés et des courts-métrages muets. 

Cette photo prise le 9 septembre 2019 montre le tapis de la cathédrale Notre-Dame en cours de rénovation exposé au siège du Mobilier National à Paris. © DP / Mobilier national
Cette photo prise le 9 septembre 2019 montre le tapis de la cathédrale Notre-Dame en cours de rénovation exposé au siège du Mobilier National à Paris.
© DP / Mobilier national

Le souvenir de Notre-Dame

Plusieurs joyaux de l’édifice tragiquement endommagé le 15 avril dernier sont présentés dans une exposition éphémère « Revoir Notre-Dame de Paris » tenue au ministère de la Culture, rue de Valois. Sur inscription, les visiteurs peuvent admirer le coq de la flèche effondrée et la tête de l’architecte Viollet-le-Duc se représentant lui-même en Saint-Thomas. Des documents d’archives ainsi qu’un relevé manuel de la charpente du XIIIe siècle sont aussi présentés. Le monumental tapis de chœur de la cathédrale, tissé au XIXe siècle et réchappé indemne des flammes, est exposé au Mobilier National dans le 13e arrondissement.

Engagement pour le patrimoine : jeux à gratter et ballon rond

L’an dernier, le premier tirage du loto du patrimoine, organisé dans le cadre de la « Mission Patrimoine » pilotée par Stéphane Bern, avait eu lieu lors des Journées du patrimoine. La vente des tickets avait rapporté plus 21 millions d’euros à la Fondation du patrimoine pour assurer l’entretien de monuments en péril. Le nouveau tirage aura lieu le 14 juillet, et la Française des Jeux (FDJ) prend part aux Journées du patrimoine en déployant des équipes d’animation à Paris (Palais de l’Elysée, ministère de la Culture, Assemblée nationale) et en province (Château de Chambord, Abbaye du Mont Saint-Michel, Hôtel de ville de Lyon) pour promouvoir la Mission Patrimoine et surtout ses nouveaux tickets à gratter

Cette année, la Fondation du patrimoine s’est associée à un autre acteur a priori étranger à sa cause : la Ligue de Football Professionnel (LFP). Une dizaine de clubs mettent en place des initiatives au profit de la fondation et de sa souscription « Plus Jamais ça ! », lancée peu après l’incendie de Notre-Dame. L’AJ Auxerre assure des visites de sites locaux, le FC Sochaux ouvre un appel au don pour soutenir le Temple Saint-Martin, et l’AC Ajaccio organise une tombola avec, en premier prix, deux maillots dédicacés par les joueurs.

Plusieurs sites fermés à cause de mouvements sociaux

Des manifestations contre la réforme des retraites et pour le climat sont attendues samedi 21 septembre dans les rues de la capitale, ainsi qu’un rassemblement des « gilets jaunes ». En raison des risques de débordement, plusieurs institutions officielles ont annulé leur participation aux Journées du patrimoine. Parmi elles : le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de l’Agriculture ainsi que la préfecture de police sur l’Île de la Cité. Le Grand Palais, où avait été aménagé un parcours photo, est fermé le samedi. L’accès au ministère de l’Intérieur est restreint à 10h-12h ce même jour. 

Le liste du programme des Journées du Patrimoine est disponible ici
 

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque