Mercredi 11 décembre 2019

Musée

Le Guggenheim de New York fait l’acquisition d’une oeuvre controversée que le musée avait retiré d’une exposition en 2017

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 15 mars 2018 - 401 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

La vidéo de deux cochons s’accouplant, de l’artiste Xu Bing, avait fait polémique chez les défenseurs des droits des animaux.

A Case Study of Transference (1994) de l’artiste Xu Bing
A Case Study of Transference (1994) de l’artiste Xu Bing
Courtesy Xu Bing

L’oeuvre, qui entrera dans la collection du Guggenheim, est une vidéo intitulée A Case Study of Transference (1994) de l’artiste Xu Bing. Elle met en scène deux cochons, l’un tamponné de faux écrits chinois, l’autre de faux écrits anglais, s’accouplant devant des spectateurs, une satire des relations entre orient et occident. 

Lors de l’exposition des associations américaines militant pour la défense des droits des animaux, comme PETA, avaient réussi à faire retirer l’oeuvre. A la place était disposé un panneau explicatif où le visiteur pouvait lire : « Pour Xu, qui comme beaucoup d'intellectuels de sa génération a passé du temps dans les fermes lors de la Révolution Culturelle, et est familier de l'élevage d’animaux, la performance n'était qu'une critique du désir d'éveil des artistes chinois par le transfert de culture du monde occidental. »

Présentée pendant l’exposition « Art and China after 1989 : Theater of the World », du 6 octobre 2017 au 7 janvier 2018, l’oeuvre avait été retirée après plusieurs menaces. 

D'après Artnews, qui a discuté avec un représentant du musée, l’acquisition a été réalisée avec l’argent d’un donateur privé.  L’exposition voyagera au Guggenheim de Bilbao du 11 mai au 23 septembre 2018 et au Museum of Modern Art de San Francisco du 10 novembre 2018 au 24 février 2019. La liste des oeuvres n’a pas été dévoilée, il serait donc possible que  A Case Study of Transference y figure.  

Deux autres oeuvres avaient également été enlevées ; une cage remplie d’insectes se dévorant entre eux Theater of the World (1993) de Huang Yong Ping, désormais dans la collection du Guggenheim d’Abou Dhabi et la vidéo de chiens face à face, attachés avec un collier, sur un tapis roulant, empêchés de s’attaquer, Dogs That Cannot Touch Each Other (2003) de Sun Yuan et Peng Yu.  Theater of the World, qui a donné son nom à l’exposition était exposé sans les insectes, avec une note justifiant ce choix. Le Guggenheim a également évoqué l'hypothèse d'acquérir ; Vomit Bag (2017) de Huang, un sac à vomi où l’artiste a écrit, suivant le retrait de son oeuvre : « Une cage vide n’est pas, par elle même, une réalité. La réalité est le chaos dans le calme, la violence sous la paix, et vice versa. »

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque