Dimanche 25 février 2018

L’exposition controversée d’Adel Abdessemed ouvre finalement ses portes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 mars 2009

TURIN (ITALIE) [09.03.09] – Estimant que les vidéos d’Adel Abdessemed ne présentaient rien d’illégal, la justice italienne a autorisé l’ouverture de l’exposition de l’artiste à la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo.

La justice italienne n’a pas constaté d’éléments criminels dans les oeuvres d’Adel Abdessemed présentées dans le cadre d’une exposition qui aurait dû commencer le 12 février à la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, à Turin. Malgré l’opposition des militants écologiques et des autorités locales à propos des scènes d’abattages et des combats d’animaux montrés dans les images de cet artiste franco-algérien, l’exposition a accueilli ses premiers visiteurs le 5 mars.

« Le seul but des oeuvres d’Abdessemed est de condamner la violence dans toutes ses formes », a expliqué un porte-parole du musée. La Fondazione Sandretto Re Rebaudengo a néanmoins pris quelques précautions : des avertissements sur le contenu des images ont été placés à l’entrée de l’exposition et plusieurs médiateurs culturels sont à la disposition du public pour ceux qui ont le besoin d’interroger le contenu des images.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque